Caritatif : quand « vis ma vie de coiffeur » devient possible

Taille du texte: A A A

Se glisser dans la peau d’un coiffeur, l’espace d’une journée de travail. C’est ce que propose Cindy et Gregory Cormier deux coiffeurs de profession à La Flèche.

La coiffure représente votre quotidien, mais que diriez-vous si de parfaits inconnus n’ayant jamais exercé le métier de coiffeur prenaient les commandes de votre salon le temps d’une journée ?

Au salon de coiffure G & C ZN il est désormais possible de proposer à des non professionnels durant un jour. Voilà l’idée de ce couple de coiffeurs. Tous deux ont un goût certain pour la télévision, ces concepts ont inspiré nos deux artisans. À Grégory alors d’expliquer :

« Lors d’émissions télévisées, il est arrivé que des patrons prennent la place de leurs salariés, ou que des familles échangent leurs enfants »

L’idée : confier peigne et ciseau à un novice qui a la volonté d’en connaître davantage sur le monde et les coulisses de la coiffure.

« L’idée est née lors d’une discussion un peu farfelue entre amis. Nous nous sommes rendu compte que nous avions tous des a priori sur les professions des uns et des autres. Par exemple, pour beaucoup, un représentant est une personne qui passe son temps à se promener en voiture », ajoute Grégory.

Une raison supplémentaire pour conforter le couple de coiffeurs, il s’agit des nombreux clichés répandus sur le métier de coiffeur.

« On nous dit parfois qu’on travaille au chaud et qu’on discute beaucoup avec les clients. Pas faux, mais pas que » se justifie le coiffeur avant d’ajouter : « Durant une journée, je proposerai à un volontaire de prendre ma place, pour tester par lui-même, en coiffant des clients. »

Cette initiative déjà intéressante prend en plus une dimension caritative. En fait, les personnes volontaires pour participer à cette opération se verront encadrées et les clients qu’elles prendront en charge seront prévenus. Dès lors, les clients motivés à participer à cette aventure ne paieront pas pour la prestation. Ils verseront une libre participation destinée à la Ligue contre le cancer. L’objectif est donc double et très noble de la part de Cindy et Gregory.

Contact : 02 43 94 02 97.

Source : Ouest-France

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0