Marseille et Lyon : deux premiers espaces de coworking ouvrent leurs portes

Taille du texte: A A A

Derrière le fauteuil à Marseille

Grand moment pour Marie, ce lundi 22 novembre. Coiffeuse depuis 30 ans, elle a réalisé un rêve qui la suivait depuis une dizaine d’années, ouvrir un espace de coworking à Marseille.

Et pas des moindres ! Non contente d’inaugurer le premier lieu du genre dans la cité phocéenne, elle a vu les choses en grand. « Derrière le fauteuil » est un espace 428 m2, en plein cœur de Marseille, à deux pas du Vieux-Port. « Je voulais proposer une alternative aux indépendants – qui veulent travailler seuls mais pas isolés – et aux patrons de salon qui perdent un peu la réalité du métier. J’ai été à la tête de 5 salariés dans mon salon. Avec les différentes tâches administratives que cela inclut, la coiffure et mes clientes me manquaient. J’avais envie d’offrir un service VIP à ma clientèle » explique la fondatrice qui officie désormais dans l’un des 9 postes de coiffure (dont un semi privatif et 2 PMR). « A cela s’ajoutent 3 espaces barbier, 9 postes de manucure et 5 cabines polyvalentes pour esthétique, bien-être et même tatouage » souligne-t-elle.



Le concept ?

Louer, donc, des espaces de travail clé en main, haut de gamme en open space ou en cabine, avec des ambiances et des styles différents pour répondre à toutes les attentes des travailleurs freelances de la beauté et du bien-être. « Nous misons sur la flexibilité. Chacun est libre de choisir son poste, sur photo, via le site de réservation mais aussi s’il souhaite travailler quelques heures, la journée, la semaine ou le mois. Nous sommes ouverts du lundi au samedi de 08 h à 20 h. Mais nous espérons passer à 7j/7 bientôt » poursuit Marie. Mais qu’est-ce qui différencie son concept de ceux déjà existants dans d’autres villes de France comme Le Loup à Paris ou MAX Co-ARTing à Nantes ? « Une fois la réservation faite sur notre site, un QR Code est libéré. C’est lui qui permet, une fois sur place, de déloquer l’espace de travail, dont l’eau et l’électricité » souligne la fondatrice.

Mais attention : si ce dispositif vous permet d’être en autonomie totale, vous ne serez pas pour autant totalement livré à vous-même. « J’ai recruté une personne qui s’occupe de l’accueil des prestataires. Elle est là aussi pour répondre à toutes leurs questions. » Le bilan de cette première semaine ? « Plus que positif ! J’ai été surprise de voir que les cabines pour l’esthétique, le bien-être ou le tatouage ont connu un franc succès. Et en même temps cela n’est pas étonnant. Le coworking est bien plus développé dans ces domaines-là. Dans la coiffure, on est encore un peu à la traine. Beaucoup d’autoentrepreneurs privilégient encore le domicile » note-t-elle avant de rappeler que la location de fauteuil est pourtant déjà bien ancrée dans la culture américaine et anglo-saxonne, et ce, depuis bien longtemps.

Et selon elle, en quoi les espaces de coworking sont-ils l’avenir ?

« Je pense que les mentalités ont évolué. Totalement en adéquation avec les évolutions des mentalités, la flexibilité et la liberté qu’offre le coworking va permettre d’attirer les jeunes vers la coiffure et de garder ceux qui voudraient monter leur affaire sans les inconvénients d’une structure. Et de redorer le blason de ce métier que j’aime tant » conclut notre coiffeuse-entrepreneuse.

Vous êtes de passage ou vous vivez dans le Sud ? Rendez-vous sur www.derrierelefauteuil.fr 

Pampa à Lyon

Mélanie et Elodie sont les deux fondatrices de Pampa, le 1er coworking beauté et bien-être de Lyon, qui a ouvert ses portes depuis septembre.

Situé dans le IIIe arrondissement, Pampa met à disposition dans un même et unique lieu de 150m2 des espaces de travail aux infrastructures
adaptées pour les professionnels des secteurs de la beauté et du bien-être :

  • Un salon de coiffure qui peut accueillir jusqu’à 5 postes coiffure.
  • 3 bureaux de manucure pour les prothésistes ongulaires
  • Une cabine semi-ouverte de pédicure
  • Un poste maquillage
  • 4 cabines privatives aménagées pour accueillir différentes activités (massage, soin esthétique, médecine douce).

Ainsi, 14 postes de travail pourront être loués à l’heure, à la journée, à la semaine, au mois et plus, afin de répondre au besoin de flexibilité des indépendants.

Des avantages de taille

Les fondatrices souhaitent rendre leur espace de coworking le plus accessible possible, les coworkers peuvent donc réserver leur créneau en ligne, sans aucune demande d’engagement. De plus, aucune commission ne sera prise sur leur chiffre d’affaires.

Un autre avantage : un accompagnement terrain avec Mélanie et des conseils en communication et stratégie avec Elodie sont proposés aux coworkers.

Envie de réserver votre créneau à Lyon ? Rendez-vous sur www.pampacoworking.fr.



Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0