Coworking : vers une ubérisation de la profession ?

Taille du texte: A A A

Dans l’émission Le quart d’heure du 20 octobre sur Radio France – un podcast d’information présenté par Céline Asselot -, la reporter Chloé Cénard est allée se faire couper les cheveux dans un salon partagé à Paris. Une tendance qui prend de l’ampleur dans la profession.

Certains voient le coworking d’un mauvais œil, craignant une ubérisation du métier. « Au contraire, nous sommes totalement à l’inverse » s’empresse de répondre Julien Dauger, cofondateur de La Fabrica à Paris. « Notre volonté est de revaloriser le métier de la coiffure, de remettre l’artisan au centre de tout. »

Parmi ces coiffeurs freelances, Fabien Renna ……



Liberté et flexibilité

Et il n’y voit que des avantages ! …

Mais en quoi cette solution est-elle différente de la location de fauteuils en salon qui se pratiquait déjà ?

« Le freelance peut choisir de venir …



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0