Management : misez sur le diagnostic à deux pour mieux fidéliser votre cliente

Réservé aux abonnés
Biblond 81
Taille du texte: A A A

Étape primordiale dans le parcours client, le diagnostic constitue le premier lien d’une femme avec son coiffeur. Pour Frédéric Mennetrier, il représente 80 % du travail du coiffeur. Pour ne pas rater cette étape cruciale, notre coloriste star a opté, dans son salon L’Atelier Blanc à Paris, pour des diagnostics réalisés en duo qu’il trouve plus efficaces. Explications.

 

#01 TRAVAIL DE GROUPE

À L’Atelier Blanc, le diagnostic est toujours réalisé en duo par un coupeur et un coloriste, car « la couleur sans la forme, ce n’est tout simplement pas envisageable », explique Frédéric Mennetrier. Pour que ce diagnostic à deux fonctionne, il est impératif que le travail en collectivité soit une habitude au salon. « À L’Atelier Blanc, l’individualisme ne prime pas car mes collaborateurs ne travaillent pas au pourcentage. La cohésion du groupe, qui est la base du diagnostic à deux, doit être impulsée par le chef d’entreprise », précise le maître coloriste. Être deux permet aussi de valider les choix et de vérifier que l’on a bien cerné les attentes de la cliente.

 

 

#02 ADOPTER LA BONNE POSTURE

Être à deux ne suffit pas pour réaliser un bon diagnostic. « Il faut veiller à être bien positionné par rapport…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 1