#Covid-19, aide aux entreprises

Taille du texte: A A A

La situation évolue tous les jours. Aussi bien en ce qui concerne les mesures prises pour lutter contre la maladie que celles qui sont prises par le gouvernement pour aider les entreprises à passer ce cap difficile.

Comme nous l’avions déjà écrit ici, le gouvernement a décidé de mettre en œuvre plusieurs mesures pour aider les entreprises. « Nous devons faire en sorte qu’il n’y ait pas de licenciement afin de conserver l’entreprise en vie. Nous proposons un appui massif aux entreprises et aux salariés, a déclaré Édouard Philippe. Nous devons préparer la suite… » Le Premier ministre a ajouté que ces mesures sont destinées à toutes les entreprises, même et surtout aux plus petites.

  • Si vous devez demander un arrêt maladie spécifique pour garder vos enfants, vous percevrez 90 % de votre salaire net (ou 100 % suivant les conventions collectives). Pas de délai de carence. Pas besoin d’une visite chez le médecin : c’est votre l’employeur qui déclare l’arrêt, fixé pour l’instant à 20 jours. « Le ministère du Travail réfléchit à allonger cette durée si les fermetures d’établissements scolaires et les mesures de confinement se prolongent. »

    https://declare.ameli.fr/
  • Si vous êtes travailleur indépendant, le 17 mars, Bruno Le Maire a indiqué que « les entreprises dont le commerce a été fermé par l’État auront droit à 1 500 euros d’indemnités pour le mois de mars. Le dispositif devrait être mis en place à la fin du mois »
  • Vous êtes autoentrepreneur. Les petites entreprises (moins d’un million d’euros de CA par an) et les autoentrepreneurs auront droit à une indemnité de 1 500 euros, sous réserve d’avoir constaté une baisse de leur chiffre d’affaires de 70 % entre mars 2019 et mars 2020.
  • Si vous êtes salarié en chômage partiel, vous percevrez 84 % de votre revenu net.
    « Un décret sera pris dans les prochains jours pour réformer ce dispositif, afin de couvrir 100 % des indemnisations versées aux salariés par les entreprises, dans la limite de 4,5 Smic. »
    Côté employeur, les sommes versées au titre du chômage partiel seront intégralement remboursées par l’État (pour les salaires allant jusqu’à 4,5 Smic).
  • Les travailleurs payés au Smic continueront à toucher 100 % de leur rémunération.

N’hésitez pas à aller régulièrement sur les sites dédiés, gouvernement, Direccte… pour vous tenir informés des changements.

www.gouvernement.fr

www.direccte.gouv.fr

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1