Parcours : Evelyse Evrard

Taille du texte: A A A

Ancienne agent administratif dans la police, notre grande gagnante de l’édition 2018 du concours Biblond The Hairdresser est plus motivée que jamais. Rencontre…

 

 

La coiffure, pour cette maman de 33 ans, c’était un rêve d’enfant. « J’ai toujours voulu avoir mon salon. À ma troisième grossesse, j’ai décidé de me lancer. » Alors agent administratif dans la police au commissariat de Beauvais, où elle traite des dossiers et enregistre des plaintes, elle se laisse tenter par une nouvelle vie en s’inscrivant au CAP en candidat libre. «C’était le moment. Je savais que si je n’osais pas maintenant, ce serait encore plus compliqué plus tard.»

Biblond The Hairdresser, un tremplin

Diplôme en poche, plusieurs stages à son actif, elle a toutefois du mal à trouver un employeur. « Les patrons préfèrent embaucher des coiffeurs qui ont leur BP. » Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, elle démissionne de la fonction publique pour devenir coiffeuse à domicile. Autre temps fort de son parcours, le concours Biblond The Hairdresser qu’elle remporte haut la main en 2018. « Cela a été un tremplin entre mon ancien métier et le nouveau. Et surtout, ça m’a vraiment confortée dans mes choix. » En effet, cette victoire lui ouvre de nouvelles portes et surtout lui donne accès à des coiffeurs passionnés et motivants. Parmi eux, un certain Stéphane Amaru. « Il est top ! C’est un booster d’énergie puissance 1000. Dans la profession, nous rencontrons beaucoup de coiffeurs blasés qui nous découragent en disant qu’il faut travailler des heures et des heures pour pas grandchose. Stéphane m’a appris que quand la…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1