Corentin Priou, 20 ans le passionné

Taille du texte: A A A

Corentin Priou est un tout jeune coiffeur. Une succession de belles rencontres lui a ouvert les portes des studios et de la création.

 

Découverte du métier : Au départ, Corentin Priou voulait devenir pâtissier. Ses rêves d’éclairs et de tartelettes se sont envolés alors qu’il avait à peine 14 ans, troquant à jamais le rouleau à pâtisserie pour la paire de ciseaux et les bigoudis.

« C’est un métier où on peut aussi faire de la création, explique le jeune coiffeur, c’est pour cela que ça m’a plu. Ce n’est qu’au bout de deux ans que j’ai vraiment commencé à apprécier le travail. »

Corentin a alors accès au bac à shampooing du salon Le R à Ancenis, et il découvre le contact avec la matière cheveux.

 

L’aventure : Corentin vient d’obtenir son BEP de coiffure, mais il a déjà pas mal d’expérience. « Mon parcours a été rythmé par de jolies rencontres », commente-t-il. Son meilleur ami, Victorien, travaillant chez Saint Algue, fait partie des coiffeurs des Miss France.

Au moment de la dissociation du Comité des Miss, il suit Geneviève de Fontenay dans le concours Miss nationale, et il embarque Corentin dans l’aventure. Parallèlement, ce dernier enchaîne les concours régionaux et intègre l’équipe de France. « J’adore l’ambiance des concours, l’émulation de la compétition. »

 

Préférences : « J’aime la coiffure, car c’est un milieu de passionnés, de gens ouverts sur l’extérieur. On peut s’inspirer de nombre d’univers pour créer. Personnellement, je puise mes idées dans l’architecture et dans la musique. »

La suite : « Je passe encore un an en salon et après je voudrais partir en Angleterre – à Londres ou à Bristol – pour apprendre de nouvelles choses et parler parfaitement anglais. » Il a commencé à se constituer un book pour démarcher plus tard des agences.

« J’aimerais beaucoup travailler dans la mode… Je n’aime pas les salons où on cherche avant tout le business, la rentabilité et la rapidité à la qualité. » Corentin, un garçon finalement pas si pressé.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0