Bruno Barbeyrol,50 ans l’iconoclaste

Taille du texte: A A A

Hairdesigner à la tête d’un salon dans le centre de Montpellier, il a été nommé plusieurs fois au Hairdressing Awards.

 

Parcours : Né près de la Rochelle dans une famille de coiffeurs, Bruno Barbeyrol s’oriente dès ses 13 ans vers la coiffure. Ses formations chez Toni&Guy à Bordeaux tout d’abord, puis « pas mal d’autres », notamment chez Vidal Sassoon ou Formul’A, confirment son choix d’orientation et lui permettent de parfaire sa technique.

S’il reprend par la suite le salon familial, ses envies de création et ses ambitions s’aiguisent. « Ma passion, c’est de mettre en scène les chevelures, et mon objectif a toujours été d’exprimer ma créativité artistique, raconte-t-il. C’est pour cela que j’ai toujours voulu appartenir à l’élite mondiale : sur la scène internationale, les coiffeurs peuvent s’exprimer. »

 

Reconnaissance : Shows multiples, défilés, clips, concours et plusieurs nominations aux Hairdressing Awards, Color Trophy, High Fashion Photo Award. Pour Bruno Barbeyrol, ses succès sont dus à des heureuses rencontres… « Titus Devos ou Carlo Corradi m’ont permis de m’exprimer et de faire des expériences à l’étranger : ma famille de coiffeurs est internationale ! » Son travail atypique lui a même ouvert les portes de l’Opéra d’Avignon.

 

Ce qui l’intéresse : « Coupes, couleurs… Tout, du moment que je peux exprimer ma créativité ! » Cette dernière le pousse à concevoir des mises en scène osées, à utiliser plastique, métal ou autres objets récupérés dans ses créations qui tranchent dans un monde de la coiffure qu’il juge « sclérosé ».

 

Les obstacles ? Pour durer, selon lui, il faut s’imposer une discipline, être rigoureux. Lui, qui se considère comme « un éternel apprenti », avoue que son côté extrême lui a peut-être fermé des portes. « J’ai dû me mettre des barrières : il va peut-être falloir que je sois un peu plus en rondeurs, plus commercial. »

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0