Wella fête sa première année d’indépendance !

Taille du texte: A A A

Leader mondial dans le secteur de la beauté représentant 100 milliards de dollars, Wella fête sa première année de reprise d’indépendance.

En effet, fondée en 1880 par le coiffeur Franz Ströher, puis passée aux mains du groupe Procter & Gambler entre 2003 et 2015 puis filiale de Coty à partir de 2015, l’entreprise est revenue à un statut d’exploitation indépendante le 1er décembre 2020 avec la création de Wella Compagny, dirigée par la société d’investissement mondial KKR. Et même si elle a derrière elle 140 ans de partenariat avec les professionnels de la beauté et les propriétaires de salons de coiffure, elle peut s’enorgueillir d’avoir réalisé une belle « première » année ! « Nous sommes devenus indépendants à un moment difficile pour le secteur de la beauté et avons enregistré une forte croissance de nos revenus par rapport à 2020 et 2019. Notre exercice, qui a débuté le 1er juillet, a commencé fort. Notre activité globale se porte très bien et nos performances financières dépassent nos objectifs annuels dans toutes les activités et toutes les zones géographiques » a déclaré Annie Young-Scrivner, PDG de Wella Company. 



Interrogée par Biblond en novembre, Caroline Gudin, General Manager Wella France évoquait les nouveaux défis qu’elle a du relever et notamment les différentes phases de séparation avec Coty. « Mon rôle est de m’assurer que tout se passe pour le mieux, de manière transparente pour nos clients et nos salariés. Un autre défi est celui d’accélérer la croissance de Wella Company, d’installer le groupe durablement sur le marché professionnel, en 2ème position sur la France, le pays de la beauté. Cela suppose une accélération plus rapide que le marché professionnel où on attend entre 2 à 3% de croissance. Pour atteindre cet objectif, je suis confiante car je peux m’appuyer sur notre proximité professionnelle, nos 140 ans de présence sur le marché de la couleur sur lequel Wella est un acteur majeur, sur la qualité de nos produits et la motivation de nos équipes. »

Autres challenges auxquels elle doit se confronter ? « Il s’agit aussi de poursuivre notre transformation digitale que le COVID a accélérée, continuer de créer des ponts avec nos coiffeurs afin qu’ils animent leurs clients. Enfin, l’une de nos envies est de faire gagner Wella en visibilité et en désirabilité auprès des consommateurs français, pour qu’ils demandent nos produits aux coiffeurs et que cela soit bénéfique pour tous nos clients. Nous abordons l’avenir en étant sûrs de nos priorités, de nos fondamentaux sur lesquels nous pouvons nous appuyer, à savoir la qualité, l’innovation et la proximité avec nos clients et partenaires qui forment la Wella Family » nous expliquait celle qui est entrée dans l’entreprise en 2019. « Nous travaillons notamment à être plus intentionnels sur l’innovation, entre autres pour répondre aux questions éthiques et environnementales soulevées de nos jours, afin d’être plus engagés pour la planète et pour les Hommes. Nous souhaitons également continuer à nous adapter aux besoins locaux, que nous sommes d’ores et déjà en train d’étudier dans cette période de grand changement » soulignait Caroline Gudin.

Parmi les points forts de Wella Compagny, la performance et l’innovation de ses produits restent une priorité. Citons, parmi les dernières-nées de la marque principale, Wella Professionals, la gamme True Grey qui répond aux besoins des clients poivre et sel. Mais aussi les best-sellers comme Koleston Perfect, qui n’est autre que le coloration permanente professionnelle la plus vendue au monde et qui a explosé encore un nouveau record cette année avec un tube vendue chaque minute à l’échelle mondiale. Ou encore la gamme Wella Professional Hair Care qui affiche une croissance à deux chiffres dans le monde entier.



Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 1