Le CBM, de retour les 13 et 14 mars 2022 !

Taille du texte: A A A

Bonne nouvelle : après le MCB ou BS Lyon, c’est le salon professionnel du Sud-Est qui fait son grand retour. A noter dans vos agendas, la nouvelle édition du CBM (Coiffure Beauté Méditerranée) qui se tiendra les 13 et 14 mars 2022 au Palais des Congrès de Marseille.

« J’ai senti, lors du BS à Lyon où j’ai pu me rendre les 21 et 22 novembre, un bel engouement. Les professionnels de la coiffure sont heureux de se retrouver, d’échanger. Ils ont envie de s’investir » note Olivier Sittoni qui a créé le CBM en 2005.

Mais que peut-on attendre de cette nouvelle édition, après deux ans de pause imposée par la crise sanitaire ?

« Nous restons fidèles à notre ligne de conduite : le CBM s’apparente plus à un congrès qu’à une foire. Sur le plan artistique, nous voulons être proche d’un festival. Les shows ont lieu dans une vraie salle de spectacle avec des fauteuils » explique celui qui, issu d’Universal Music, a su se réinventer quand l’industrie du disque se cassait la figure. « Nous avons toujours mis un point d’honneur à ce que le marché soit le mieux représenté. Parmi la quarantaine d’exposants seront présents la presse pro, les marques de produits et de matériel – les maisons plutôt que les distributeurs tant que possible – et les logiciels. Notre fer de lance a toujours été l’artistique. Notre valeur supplémentaire est de mettre en avant les talents émergents » poursuit Olivier Sittoni.



« On essaie de faire une contre-programmation. Dans le sens où on essaie de mettre en avant d’autres personnalités sur scène. » Mais ces deux années au repos lui ont-elles été bénéfiques ? « Oui dans le sens où cela nous a permis de prendre un peu de recul. On a eu le temps d’analyser ce qu’on peut améliorer, ce qu’on ne veut plus faire ou développer autrement. Plus que jamais, nous voulons offrir quelque chose de différent de ce que l’on voit partout ! Sans prétention… Nous proposons une alternative aux équipes artistiques que l’on voit partout depuis 5 ans ! »

Si le programme est encore en construction, Olivier Sittoni peut déjà annoncer quelques pointures à découvrir sur scène. « Il y aura Christophe Nicolas Biot, Beata Bourillon, Cyril Bazin pour les grands shows. Mais aussi Christophe Pujol, pour un le côté plus indé, Jean-Luc Leonelli pour un show haute couture et probablement Eric Maurice. Mais aussi des workshows de Frédéric Maréchal, de Jean-Romain Juanico, Stéphane Battistella, Carole Robequin, Julien Tur ou Jessica Bonnet. En conférence, Jean Christophe Robelot ou Angela Gauvin… »

Peut-on aussi attendre des nouveautés ?

« Nous mettons également en place des Awards. Mais là aussi nous avons une approche différente. Nous voulons valoriser le travail d’une année ou deux plutôt qu’une heure ou deux. Ce ne sera donc pas forcément un concours en présentiel. L’idée est de mettre en avant de nouveaux talents qui ont l’habitude de créer des collections et de réaliser des shootings avec des catégories barbers ou jeunes talents » souligne l’organisateur.

Mais globalement, quel sera le ton donné pour ce rendez-vous unique dans le Sud-Est, et contrairement à d’autres événements, exclusivement « coiffure » ?

« Nous voulons renouer avec ce qu’on a mis en place aux origines, une proximité avec les coiffeurs. L’indépendant se fiche du microcosme et de savoir qui est qui. Il a besoin de réponses concrètes : le bon contact, la bonne information. Obtenir des pistes pour une meilleure rentabilité, connaitre les nouveautés, découvrir les bonnes formations. Il attend d’un salon comme le nôtre des outils pour mieux maitriser son quotidien au salon » conclut-il.



Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0