Un marché à prendre

Taille du texte: A A A

Pivot Point a inventé un logiciel de gestion des salons de coiffure ultra-innovant qui permet de tout savoir sur l’historique de la cliente et de gérer les forces vives du salon, shampooing, couleur et coupe.

Shortcuts devrait donc être l’outil rêver pour les salons se diversifiant dans des activités d’esthétique.

« Depuis trois ou quatre ans, les fonctionnalités du logiciel ont été adaptées, explique Anthony Desmars, pour coller aux activités beauté. »

Il leur a été notamment demandé d’enrichir le logiciel avec des onglets abonnement, chèques-cadeaux et gestion de compétences comme onglerie, massage, lpg. « Les centres de beauté ont d’autres problématiques que les coiffeurs, car ils doivent en plus gérer l’occupation des cabines, explique le responsable Shortcuts, mais l’utilisation de notre logiciel par les centres de beauté reste assez confidentielle. »

Sur 2 000 abonnés en France, Shortcuts concerne 1 600 salons de coiffure et seulement 400 instituts. « Il y a très peu de salons qui combinent les deux activités, explique Anthony Desmars, seules certaines grandes chaînes comme Provost ou Biguine peuvent se le permettre. Cette double activité est plutôt réservée aux salons haut de gamme. »

Un marché à exploiter s’ouvre donc aux salons de coiffure selon Anthony Desmars, « les femmes demandent un service rapide et efficace. 70 % des clients des salons de coiffure ne fréquentent pas les instituts de beauté, il y a un marché à prendre pour les coiffeurs sur ce créneau, pour satisfaire les femmes qui n’osent pas pousser la porte d’un institut ». Et ce marché ne s’arrête pas qu’aux femmes.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0