Stéphane Scotto di Cesare au coeur d’un événement Bridgerton organisé par Netflix

Taille du texte: A A A

Avis aux amateurs de La Chronique des Bridgerton ! Inspiré par la série et organisé par Netflix, Shondaland et Fever, l’événement interactif The Queen’s Ball : A Bridgerton Experience est une expérience unique, qui se tiendra à Los Angeles, Chicago, Washington et Montréal. Et qui sait ? Peut-être bientôt en Europe.

L’idée ?

Un bal immersif en pleine Régence anglaise avec des costumes et un décor d’époque. Très vite, les billetteries ont affiché sold-out et des dates ont été ajoutées. Et pour cause ! Le temps d’une soirée, les participants voyagent dans le temps, emportés par la musique inspirée de la bande originale de Bridgerton et les performances des acteurs. Pour parfaire l’expérience, c’est le coiffeur Stéphane Scotto di Cesare qui a été choisi pour créer les perruques. Il faut dire que le hair designer affiche un parcours hors-pair. Originaire de Bretagne, installé à Montréal depuis 2014, il est, entre autres, créateur-perruquier pour le cinéma, le théâtre et la télévision (notamment pour l’émission de téléréalité Drag Race) et chef perruquier et formateur pour le Cirque du Soleil. Nous l’avons contacté pour évoquer avec lui ce défi hors du commun.

Biblond : Bonjour, pouvez-vous nous expliquer comment s’est fait cette collaboration avec A Bridgerton Experience ?

Stéphane Scotto di Cesare : J’ai été contacté par des personnes de Netflix en novembre. Comme les costumes, les perruques devaient être faites à Montréal. Je n’ai pas hésité une seconde. Evidemment, c’était un challenge. Notamment parce que pour un événement organisé par Netflix, il y a beaucoup de réglages, d’essayages. Et beaucoup de personnes qui donnent leur avis ! Et puis il s’agissait de créer des looks style Marie-Antoinette… Pas de simples carrés ! Mais pour moi, la contrainte n’existe pas. La complication est un moyen d’évoluer perpétuellement. En France, et je me permets de le dire parce que je suis Français, on a tendance à voir les problèmes avant les solutions. Ici, on n’a pas le temps.



Biblond : Toutefois, il y avait bien des contraintes… Pouvez-vous nous les énumérer ?

Stéphane Scotto di Cesare : Il fallait que je crée des perruques à la fois glamour et solides. Chaque perruque doit être portée environs 750 fois. Et la personne doit pouvoir la poser en 4 secondes et l’enlever facilement. Et en toute sécurité bien sûr. Chaque modèle doit être portable. Parfois, lors des essayages, j’applique des modifications en direct. Ainsi j’ai créé 16 items pour deux looks différents. Cela représente 6 mois de travail. Chaque perruque représente 60 heures de travail ! Pour chaque création, je dois fournir un step by step pour que la production puisse la réparer en cas de problème. Je dois donc expliquer une marche à suivre avec beaucoup de précision. C’est une expérience assez folle. Un jour, une personne est venue chercher expressément une perruque pour l’amener à Los Angeles !

Biblond : Vous avez relevé le défi… Bravo ! Et maintenant, quels sont vos projets ?

Stéphane Scotto di Cesare : J’ai des clientes privées qui veulent assister à l’événement et me demandent de leur créer leur coiffure. Je suis devenu une référence en la matière, notamment pour mes contributions au cinéma, pour le Cirque du Soleil ou l’émission de téléréalité Drag Race. En tant que responsable de la Fashion week de Montréal, j’ai également une vingtaine de coiffeurs sous ma tutelle… Je voulais d’ailleurs préciser que je prends aussi des Français, si des candidats nous lisent. J’ai une exposition d’une cinquantaine de perruques à venir au début de l’automne au Centre Eaton, sur la plus grande rue de Montréal. Je travaille aussi sur une grande pièce de Shakespeare et je viens de finir le tournage du film Drag pour le cinéma. J’ai un défilé pour Davines prévu à Parme. Enfin, je suis aussi formateur, notamment pour Community – Hairdressers Spirit auprès de Patrick Ahmed. Bref, je ne m’ennuie pas. Je suis un troubadour, un nomade de la coiffure ! J’aime ça. Je m’amuse aussi bien en coupe, création de perruque, master-class ou formation privée… Tout me plait !



Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0