Stéphane Amaru : Ces coiffeurs plus connus que leur boss !

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Et oui, c’est le nouveau phénomène qui sépare encore les propriétaires de salons de leurs salariés des générations Y et Z et qui explique aussi leur manque d’implication assez rapide !

L’entrepreneur, ce héros…

Être entrepreneur aujourd’hui est l’équivalent d’être un héros. Les contraintes se sont multipliées et il faut être bon dans tout : artistique, gestion, leadership, communication, marketing, service client, ressources humaines… Mais il faut aussi connaître la loi mieux que son comptable et son avocat, se former, se tenir informé, recruter, faire ses entretiens individuels et ses devoirs de manager, organiser et animer les réunions, faire du team building, motiver, savoir négocier, tenir ses comptes, travailler au salon derrière le fauteuil… et enfin faire sa caisse !

 

A découvrir dans cet article : comment inverser la tendance ??

 

 

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1