Pour communiquer et s’amuser

Taille du texte: A A A

Rénato Baldi a tenu un salon de coiffure pop-up, lors d’une soirée au Point Ephémère, bar branché de la capitale.

« C’était un événement en l’honneur de Divine, un performer des années 1980, connu pour ses coiffures dingues. J’avais donc préparé des perruques avec lesquelles les gens posaient en photo. J’ai distribué une centaine de cartes de visite dans la soirée ! »

Depuis trois semaines, Rénato réitère cette expérience au Cox, un bar gay du Marais, tous les vendredis soir.

« Ce bar change de déco tous les trois mois. Pour le printemps, ils ont choisi la coiffure et ont installé un mini-salon de coiffure dans le bar, décoré avec une grande affi che portant mon logo. Je coiffe les clients gratuitement, mais cela me fait une pub d’enfer !

 Dans la coiffure, rien ne vaut le bouche-à-oreille. Les gens ont besoin de nous voir travailler pour nous faire confi ance. Cela me demande de l’investissement personnel, mais franchement, ça m’amuse ! Cela me change du salon de coiffure et ça plaît à mon équipe. »

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0