Peu d’investissement et un retour client important

Taille du texte: A A A

Christophe Devoit, gérant et créateur du salon London Attitude, à Chambéry au festival Les Enfants du rock.

« Dès mon installation, j’avais pensé à cette idée de salon éphémère et j’ai donc choisi des structures modulables : tous les postes de coiffure sont sur roulettes, mobiles ! Je suis fan de rock, donc j’ai vite pensé à proposer mes services au festival Les Enfants du rock, à l’Espace Malraux de Chambéry.  Je voulais m’impliquer.

Nous proposions aux festivaliers de les coiffer à l’entrée ou à la sortie des concerts, en leur laissant des cartes. C’est gratuit et le retour en salon est important. Dans les deux mois, quinze clients sont venus grâce à cet événement et nous en avons fidélisé sept.

En plus, tout le staff de la salle de spectacle se fait maintenant coiffer dans mon salon, et je coiffe de temps à autre des comédiens. Cela permet de sortir de l’aquarium du salon, de s’éclater ! Nous avons aussi installé un salon lors d’une grande soirée organisée par une radio associative et nous allons renouveler l’expérience dans une boutique de streetwear.

Pour l’été 2013, je prévois de louer un Combi Volkswagen vintage et d’en faire un salon de coiffure pour une tournée dans toutes les grandes villes de la région. Nous aurons cinq dates.

Cela correspond pleinement à l’image de notre salon, qui a une forte identité musicale et cible les tribus urbaines. Cela permet d’aller chercher une nouvelle clientèle, de sans cesse se renouveler. Le côté conseil que nous mettons en avant lors de ces événements est très porteur.

Ce n’est pas un démarchage commercial, qui met la pression aux gens, nous leur montrons simplement ce que nous savons faire, notre passion. Et ça marche… En plus, ça stimule vraiment l’équipe, du patron à l’apprenti ! »

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0