Morgane Stephanazzi

Taille du texte: A A A

La nouvelle génération se met en place et bouscule les codes. Rencontre avec Morgane Stephanazzi…

 

Une technique ? J’en apprends encore… Enfi n, je suis aujourd’hui confrontée au décalage qui existe entre ma formation pratique et mon travail en salon. On dirait deux mondes que tout oppose !

Un outil ? Mes mains, bien sûr ! Ce sont elles qui font tout. Sans couper et avec ses seules mains, on peut déjà accomplir beaucoup.

Des idées pour l’avenir ? Je voudrais voyager, voir du pays, m’inspirer de toutes les idées, trier les bonnes des mauvaises, et peut-être plus tard ouvrir un salon qui offrira un vrai concept.

Et l’esprit de compétition ? Les concours ? J’aime beaucoup The Big One de Tribu-Te. La liberté d’expression est grande et il y a un vrai exercice de style… Je travaille sur le prochain !

Votre créativité ? Je suis un peu comme une éponge. J’absorbe beaucoup de choses, je m’en imprègne avant de les transformer. Être créatif, c’est essayer de traduire les émotions en expressions diverses.

Vous aimez votre métier… … quand je sais que ma cliente n’aura pas à entendre « tu sors de chez le coiffeur, toi ! ».

Vous pensez à quelqu’un qui mériterait une bonne coupe ? Il y en a tellement… et j’ai si peu de temps !

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0