Mike P.

Taille du texte: A A A

Après avoir voyagé aux quatre coins du monde, Mike P. pose ses ciseaux à Lausanne où il inaugure un tout nouveau salon. Rencontre avec un pro cosmopolite et détonnant !

 

Métier ? Formateur pour Tigi et coiffeur studio

Âge ? 34 ans

Ville natale ? Newport Beach, en Californie

Votre accessoire fétiche ? Mes ciseaux Toni&Guy, je ne les quitte pas depuis 2004.

Votre style en quelques mots ? J’aime choquer de manière douce, m’adapter à la personnalité de la cliente ou du modèle. Je propose sans m’imposer.

Votre meilleur souvenir ? Le tournage d’un clip de Shy’m : nous étions tous incroyablement stressés, mais le résultat est magnifique.

Votre plus grosse gaffe ? Un jour, deux clientes viennent ensemble en salon : je demande à la plus âgée si elle souhaite la même coupe que sa fille. En fait, c’était sa soeur… Je lui ai mis vingt ans dans les dents !

Qui rêveriez-vous de coiffer ? La reine d’Angleterre, ça pourrait être drôle ! Et si je la transformais en punk ?

Les pros que vous admirez le plus ? Vidal Sassoon, chez qui je me suis formé, et Anthony Mascolo, que j’ai eu le bonheur d’assister. Il est humble et c’est impressionnant de le voir travailler.

Un conseil pour les jeunes ? Il faut garder la foi, même quand on a envie d’abandonner…

Et à part la coiffure ? Je suis fan de hip-hop et de R’n’B. Et j’adore les tatouages : j’en ai une cinquantaine !

Votre voyage de rêve ? Une île, quelques clientes sympas à coiffer et, ensuite, une plage de sable blanc pour bronzer, sous les cocotiers.

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0