L’interview : l’après-covid-19, une réouverture placée sous le signe de la bienveillance

Taille du texte: A A A

La crise liée à la pandémie de Covid-19 a changé la façon d’envisager les activités professionnelles. À l’instar de nombreux métiers, la coiffure a été fortement frappée par l’impact économique dû à près de deux mois de fermeture des salons. Filip Spacek, directeur général de la Division Produits Professionnels France de L’Oréal, nous fait part de son ressenti et des actions du groupe durant et après le confinement.

 

 

Chaque collaborateur a fait preuve d’engagement, de flexibilité et d’agilité, tout en découvrant ce nouveau mode de fonctionnement qu’est le télétravail.

Les coiffeurs ont été durement touchés par les mesures de confinement liés à la Covid-19. Quels ont été les maîtres mots de cette période ?

La profession a en effet été mise à rude épreuve. Cependant, nous sommes très optimistes car cette période a été une véritable opportunité pour ce métier qui a fait parler de lui durant cette crise et de la place importante qu’il occupe dans la vie des Français ! Selon l’étude Omnibus exclusive L’Oréal que nous avons menée avant la réouverture, 59 % des Français affirmaient vouloir se rendre chez le coiffeur dans la semaine suivant le déconfinement… La reprise a confirmé ces chiffres. Durant les quinze premiers jours, nous avons pu constater que les agendas des salons étaient déjà pleins pour trois semaines, et la part de la coloration dans le chiffre d’affaires des salons était plus importante, entraînant une hausse de la fiche moyenne.

Cette situation inédite a été aussi un catalyseur de transformation, un véritable accélérateur des tendances de fond qui existaient déjà. Cette crise pouvait certes faire peur, mais, dès le début, j’ai expliqué à mes équipes que  nous allions certainement faire un bond de deux ans en deux mois. Je citerais en exemples la prise de rendez-vous en ligne, l’importance du digital et des réseaux sociaux pour la coiffure.

Enfin, cette période a été placée sous le signe de la bienveillance, une valeur
chère à L’Oréal, et c’est l’état d’esprit qui a animé nos équipes. Elles se sont mobilisées pour apporter aide et soutien aux coiffeurs dans leurs démarches administratives, afin de garder le contact avec eux tout au long de cette période. Chaque collaborateur a fait preuve d’engagement, de  flexibilité et d’agilité, tout en découvrant ce nouveau mode de fonctionnement qu’est le télétravail. Chacun a su revoir son organisation personnelle afin d’appréhender cette période au mieux et de proposer de nouvelles initiatives comme l’éducation onli…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0