L’homme : Savez-vous gérer un client timide ? Et un extraverti ?

Taille du texte: A A A

L’un, timide, reste planté à la porte, l’autre, pressé, entre comme une tornade, celui-là extraverti raconte sa vie à qui veut l’entendre… Pas toujours faciles à gérer vos charmants clients ! Comment s’y prendre ? Avec Samy Petot, nous vous donnons quelques clés pour comprendre ces cas plus délicats.

 

 

Le timide

« L’homme timide est caractérisé par une difficulté à établir des contacts avec les autres, commence Samy Petot. Il manque de confiance en lui et a donc souvent du mal à s’exprimer : il n’ose pas poser de questions, il rougit facilement, il est maladroit… » Après avoir poussé la porte, il reste à l’entrée, assez éloigné de la caisse. Le regard fuyant à droite ou à gauche. Il va donc falloir avoir une écoute et un regard particuliers pour rapidement le repérer et surtout le rassurer.

L’accueil

Entrer dans un salon, c’est impressionnant pour tout le monde, surtout la première fois. Alors, imaginez pour un timide redoutant le regard des autres… D’autant qu’il va attirer l’attention : par politesse, les collaborateurs vont se tourner vers le client qui entre pour le saluer. « Tout se joue à ce moment-là, estime Samy. Très vite, il faut physiquement aller à ses devants et l’enlever de cette place stratégique. » Le coiffeur doit vite l’aider à se dévêtir, l’installer et offrir un café. « Prenez-le en charge rapidement, mais, en effet, ne lui sautez pas dessus », conseille Samy. Ne l’assaillez pas immédiatement avec…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0