L’avenir de la profession : un plan de relance pour soutenir la profession

Taille du texte: A A A

Au Début de septembre, les entreprises de coiffure enregistraient une baisse moyenne de 20 % de leur chiffre d’affaires. Pour répondre aux attentes d’une profession affaiblie et fragilisée, l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec) a proposé aux pouvoirs publics un plan de relance pour la coiffure. Christophe Doré, président de l’Unec, nous présente les cinq revendications clés de ce plan de relance validé en Conseil exécutif de l’Unec.


 



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0