La fiche moyenne d’une cliente fidèle va progressivement augmenter

Taille du texte: A A A

Recruter ou fidéliser sa clientèle ?

Faux dilemme : en réalité, un salon doit mener simultanément ces deux démarches. Or, comme l’observe Lina Alami, responsable marketing du groupe Vog, de nombreux coiffeurs cherchent en priorité à séduire de nouvelles clientes… Quitte à délaisser quelque peu celles qui sont plus régulières.

« C’est une erreur », commise d’ailleurs par d’autres commerçants, « que de considérer que la cliente qui est déjà venue sera fidèle de toute façon. Elle pourrait recevoir des offres des salons alentour »… et se laisser tenter par la concurrence.

Autre raison de choyer les clientes régulières : au fur et à mesure de leur passage au salon, « celles-ci vont consommer de plus en plus et leur fiche moyenne va progressivement augmenter », explique Lina Alami, qui juge la stratégie de fidélisation moins coûteuse puisqu’elle présentera « un taux de retour plus important ».

Comment entretenir cette relation ? Tenir à jour son fichierclients est un b.a.-ba : on y inscrit les dernières visites et, éventuellement, les coordonnées si la cliente est d’accord. On pourra multiplier les petites attentions pour lui montrer qu’elle est importante.

Et on prend soin d’analyser cette clientèle : en moyenne, celle qui n’est pas venue depuis un an ne repassera pas la porte du salon. Ce qui est le cas naturellement pour 20 % de la clientèle annuelle. À ce niveau donc, pas d’inquiétude, c’est tout simplement la clientèle qui se renouvelle. Et c’est alors que la stratégie du recrutement trouve sa pertinence.

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0