La déco : maison Rose Donald, trésor caché

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

C’est à Trouville-sur-Mer, l’an dernier, et puis tout récemment à Paris, dans un passage du Marais délibérément en retrait, que Rose, l’ancienne assistante de Jean-Marc Maniatis, a posé ses valises. Un décor toujours propice à la détente et la beauté.

Rose, comme elle aime se faire appeler, est une voyageuse. Après avoir travaillé aux côtés de Jean-Marc Maniatis où elle apprend toutes les techniques, notamment la coupe sur cheveux secs, Rose poursuit sa carrière à Genève au sein de l’iconoclaste Bal des Créateurs. Puis, après quelques années, elle aspire à développer son propre salon. C’est un ami antiquaire qui lui parle de ce lieu atypique à Trouville-sur-Mer, célèbre village de pêcheurs et villégiature de tout temps prisée par les Parisiens : une bâtisse centenaire avec des moulures au plafond et un carrelage en carreaux de ciment somptueux. Son coeur s’emballe. Maison Rose Donald ouvre ses portes en mars 2018. Et le succès est immédiat.

Toutes ses clientes, célèbres ou moins, s’accordent pour vanter le savoir-faire et le savoir-vivre de la coiffeuse. La qualité d’écoute est l’un des maîtres mots de Rose. Le perfectionnisme aussi, assumé avec cette voix toute douce. Tous les travaux, l’agencement et la déco sont orchestrés par Rose qui, avant d’être coiffeuse, était architecte. « Cet endroit, c’est le reflet de ce que je suis. Je m’y suis intensément investie, dans les moindres détails. » Avec l’envie aussi de développer le concept Maison Rose Donald… Coup de chance ! Une annonce sur Le Bon Coin attire son regard. L’alchimie opère une seconde fois : une adresse cette fois-ci parisienne voit le jour en mars dernier, en plein coeur du IIIe arrondissement, dans le passage de l’Ancre : « Un lieu intime mais joyeux, élégant mais humaniste, fleuri toujours… », précise Rose. Un petit bout de campagne dans Paris. Cette quête du beau et du soin semble déjà sourire à Rose : « Je suis complète au niveau de mes rendez-vous alors que je viens juste de commencer. C’est tellement excitant que je poursuis le développement de ma marque avec une approche plus holistique pour la clientèle. » On n’en doute pas !

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0