Jérôme Blanco-Martin

Taille du texte: A A A

19 ans et déjà à son compte… À domicile. C’est déjà beaucoup dire du parcours de ce jeune talent en quête d’indépendance et de créativité.

La coiffure, ça vous a fait tilt ?

Oui et non. C’est étonnant, mais avant de découvrir ma vraie passion, j’ai fait un an de pâtisserie. Je suis naturellement attiré par la matière, la texture et le volume, du coup je me suis tourné vers le cheveu. Plus vivant !

 

Vous exercez à domicile ?

Oui, je préfère partager l’intimité des appartements dans lesquels je me rends. La relation avec les clientes se développe mieux : elles et moi sommes plus disponibles, détendus et effi caces. On apprend à mieux se connaître.

 

Une technique ?

La colorimétrie ! Je suis un fan de couleur. La palette est infinie et les créations sans limite… Créer des couleurs qu’on peut toucher, ce n’est pas formidable, ça ?

 

Des idées pour l’avenir ?

L’avenir, ce serait de passer des appartements de particuliers aux salons des palaces ou des spa. Pour monter en gamme et en créativité. Ou mon propre salon…, mais dans un appartement !

 

Votre créativité ?

Ma créativité ? Je la travaille surtout en studio. J’aime aussi les univers et les matières de David LaChapelle. Dans mes travaux personnels, je cherche surtout le contraste et le décalage.

 

Vous aimez votre métier quand…

… la cliente découvre sa couleur ! Ça produit souvent un effet, une surprise et une émotion qui me touchent.

 

Vous pensez à quelqu’un qui mériterait une bonne coupe ?

Je songe à plusieurs personnes ! Je pense qu’on a tous envie de s’occuper de personnalités connues, de voir son travail sur les écrans et dans les magazines.

 

www.keryston.fr

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0