Former à la prévention des risques

Taille du texte: A A A

C’est un programme qui va fêter ses dix ans en 2011. L’aventure a débuté en Afrique du Sud, un pays très touché par le sida, et où L’Oréal est bien implanté, « le Groupe a choisi de s’investir dans la lutte contre le sida en commençant par former ses collaborateurs à la prévention des risques », explique Odile Moraîf, responsable Publications et Projets Corporate L’Oréal Division Produits Professionnels.

En 2004, Cristina Owen-Jones, qui était Ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, a donné une véritable impulsion à ce programme d’éducation préventive contre le VIH/Sida. Le programme est aujourd’hui développé dans 30 pays, chacun selon ses propres modalités.

 

En France, des formations se déroulent durant les stages organisés par la marque, film, quizz et exposé de notions pendant une vingtaine de minutes. « Le 1er décembre, nous envoyons aux coiffeurs un kit avec des affiches, des T-Shirts, des dépliants et des bracelets, une ambiance à créer en salon, explique Odile Moraîf, cette année nous avons également mis en vente, pour 5 euros, un calendrier dans lequel John Nollet a photographié 12 stars. »

Tous les fonds vont évidemment à la lutte contre le sida, à des programmes d’éducation de l’Unesco. « Le coiffeur est le mieux placé pour engager le dialogue avec ses clients, conclut Odile Moraîf, car ces derniers restent un moment entre ses mains et il entretient avec eux des rapports privilégiés et de confiance qui lui permettent d’aborder ce type de sujet. »

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0