En tête à tête avec Magali et Johanne, fondateurs de La Suite, salon atypique

Taille du texte: A A A

Dans la coiffure, il n’est pas rare de rencontrer des couples ou des binômes qui travaillent ensemble. Certains pensent que c’est une hérésie, d’autres considèrent que cela cimente leur couple ou leur association. À deux, on est plus forts… Une façon de tout partager. Être à deux permet-il de faire naître le meilleur de chacun dans la vie professionnelle ?

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Magali Geyer et de Johanne Poret, fondateurs de La Suite depuis le 1er avril dernier et ambassadeurs Moser Pro France et Davines France. En plus d’accueillir des clients dans un appartement spacieux à Belfort, le duo propose de la formation, elle-même assurée par d’autres formateurs lorsque le duo se déplace pour Cyléa Formation.

Coiffure à 2 : Stratégie gagnante ?



Où vous êtes-vous rencontrés ?

Au travail, lors d’une de nos formations.

Pourquoi et comment avez-vous décidé de travailler ensemble ?

Ambitieux et passionnés, nous voulions allier notre job de formateur à celui de coiffeur en salon. Alors quoi de plus simple que de travailler ensemble !

Est-ce un risque ou une force de travailler à deux ?

Une force, bien évidemment.

Cette association a-t-elle intensifié vos liens, votre complicité ?

Non, on était déjà « hight level ».

Quel est l’intérêt de travailler en duo ?

La complémentarité, la liberté.

Qui est responsable de quoi au salon ?

On se concerte pour tout, rien n’est décidé seul.

Vos projets ?

Nous travaillons tous les deux sur des  nouvelles formations qui sortiront en septembre chez Cyléa formations. Pour le salon, la priorité est de développer une clientèle à notre image.



Pour toi, il/elle est :


Magali (à propos de Johanne)


3 mots qui le caractérisent ?

Patient, avant-gardiste, mystérieux.

Au boulot, il est plutôt ?

Précis.

Blonde ou brune ?

Brune.

Ciseaux ou rasoir ?

Rasoir.

Brushing ou wavy ?

Brushing.

Undercut ou Sidecut ?

Undercut.

Tresse ou chignon ?

Ni l’un ni l’autre.

Coiffeur homme ou femme ?

Les deux.

Bac ou fauteuil ?

Fauteuil.


Johanne (à propos de Magali)


3 mots qui la caractérisent ?

Organisée, « jusqu’auboutiste », marrante.

Au boulot, elle est plutôt ?

Elle est plutôt fidèle à elle-même… soucieuse de faire le boulot le plus parfait avec toujours un grain de folie… douce.

Blonde ou brune ?

Blonde.

Ciseaux ou rasoir ?

Ciseaux.

Brushing ou wavy ?

Wavy.

Undercut ou Sidecut ?

Undercut.

Tresse ou chignon ?

Ni l’un ni l’autre.

Coiffeuse homme ou femme ?

Femmes.

Bac ou fauteuil ?

Un peu des deux.


Et à la maison, ça donne quoi ?


La règle à la maison : vous parlez travail ou pas ?

Oui, tout le temps.

Le mélange vie professionnelle/vie personnelle est-il conciliable ?

Parfaitement, car il nous rapproche.

Quelle est la recette idéale à votre avis pour concilier les deux ?

La confiance et la communication.

Qu’est-ce que cela change dans votre quotidien ?

L’organisation, nous sommes plus disponibles pour notre vie familiale.

Le mot de la fin

On en reparle dans cinq ans, avec plaisir !

Rejoignez-les sur Instagram : @lasuite.belfort



Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0