En tête-à-tête avec Cédric et Éric Valentin-Speich

Cédric, Pascale Sonzoni, Christophe Gaillet et Eric
Beauté Sélection 2018
Crédits photo :  David Jost
Cédric, Pascale Sonzoni, Christophe Gaillet et Eric Beauté Sélection 2018 Crédits photo : David Jost
Taille du texte: A A A

La coiffure à 2 : Stratégie gagnante ?

Dans la coiffure, il n’est pas rare de rencontrer des couples ou des binômes qui travaillent ensemble. Certains pensent que c’est une hérésie, d’autres considèrent que cela cimente leur couple ou leur association. À deux, on est plus forts… Une façon de tout partager et le plus possible. Être à deux permet-il de faire naître le meilleur de chacun dans la vie professionnelle ?

Votre rencontre ?

Eric : Ce n’est pas une surprise, c’est autour de la coiffure que nous sommes rencontrés. Très vite, cela a été une évidence : nous étions faits l’un pour l’autre.

Cédric : Au début, rien n’était fait pour qu’on travaille ensemble. On ne pouvait pas « s’encadrer ». Notre vision du travail nous semblait diamétralement opposée. Puis est arrivé ce fameux séminaire, il y a dix-sept ans, qui a tout changé.

Pourquoi et comment avez-vous décidé de travailler ensemble ?

Eric : Nous avions toujours dit haut et fort que nous ne travaillerions jamais ensemble dans le même salon. Et là est arrivé le premier confinement. Nous nous sommes rendu compte que nous étions capables de vivre 24 heures sur 24 ensemble sans nous entretuer, lol ! et à la suite d’une conversation avec des amis qui ne comprenaient pas pourquoi nous n’associions pas nos qualités respectives. De mon côté, je voyais bien tout ce que faisait Cédric au salon dans lequel il travaillait en tant que collaborateur. Je lui ai dit : « Tu pourrais mettre toutes ces compétences au service de mon salon, et donc indirectement à notre service. » Ainsi a germé l’idée d’associer nos deux énergies pour être plus forts ensemble.
On a déjà pu constater que notre duo fonctionnait bien lorsque nous faisions de la coiffure en dehors du salon.

Cédric : On avait toujours dit que l’on ne travaillerait jamais ensemble. Jamais ! Ça fait trois ans que nous travaillons ensemble sur des collections coiffure et des shows, et que cela fonctionne très bien. Le confinement est passé par là et a renforcé notre couple, du coup on s’est dit : pourquoi pas ?

Cette relation a-t-elle intensifié vos liens ?

Eric : Travailler ensemble est toujours un risque, et pour nous encore plus…
Cédric : Si ça ne fonctionne pas, c’est notre couple qui risque d’être détruit. C’est également une force de mettre nos compétences et notre savoir-faire en commun pour ne faire plus qu’un et développer encore plus ce qui existe déjà.



Quel est l’intérêt de travailler en couple ?

Eric : Dans notre cas, c’est le fait d’avoir confiance en l’autre et en sa compétence. De plus, il a une signature coiffure masculine et moi une signature coiffure féminine. Le yin et le yang pour faire un tout.

Cédric : Être dans le même salon sera riche pour tous les deux. Nos univers sont différents et se complètent à merveille. Nous sommes tous les deux très artistiques et très attentifs aux nouveautés. Moi, ancien patron, je connais les deux faces du métier, c’est une association qui ne peut que fonctionner.

La règle à la maison, vous parlez travail ou pas ?

Céric : Oui, on parle forcément travail à la maison. On parle de nos journées respectives, des collections, des shootings, on est tous les deux des passionnés, donc ce n’est pas dérangeant.

Eric : Pas de règle pour deux passionnés, parler de coiffure n’est pas forcément parler du travail.

Quelle est la recette idéale à votre avis pour concilier les deux ?

Cédric : Bien faire la part des choses. Savoir s’accorder aussi des moments sans parler coiffure et, de temps en temps, faire des choses séparément. On a prévu de ne pas faire les mêmes horaires tous les jours. On se verra au salon mais on commencera à des heures différentes. Garder son train-train quotidien sans s’étouffer.

Vos projets ?

Eric : Dans un premier temps, travailler ensemble dans l’harmonie et pour le développement personnel de chacun. Et continuer toujours de travailler aussi ensemble en dehors du salon pour créer des collections et autres…

Cédric : Le premier projet est vraiment de travailler ensemble et de développer le chiffre d’affaires du salon. Travailler dans un espace tout neuf où nous pourrons nous amuser. Continuer de créer de magnifiques collections et développer notre côté artistique.

Éric, peux-tu me donner 3 mots qui caractérisent Cédric?

Entier, passionné et impressionnant.

Cédric, peux-tu me donner 3 mots qui caractérisent Eric ?

Rigueur, passionné, bon gestionnaire.

Le mot de la fin

« J’ai hâte de commencer cette aventure. Je suis persuadé que ça va très bien fonctionner puisque toutes les expériences que nous avons vécues chacun nous ont finalement amenés à ce point précis. »

Eric Speich

« On va bientôt démarrer un nouveau chapitre de notre vie. Bosser ensemble ! Cela fait dix-sept ans qu’on vit ensemble et qu’on se connaît par cœur, chacun son univers, moi l’homme, lui la femme. Nous sommes complémentaires donc pas de souci à se faire. J’ai hâte de commencer ce nouveau chapitre. »

Cédric Valentin -Speich

Vous êtes un couple, un duo… contactez-nous et racontez-nous tout : biblond@biblond.com



Partage
Partager avec nous votre avis ! 0