Développer son CA : négocier avec ses fournisseurs

Taille du texte: A A A

La politique de recrutement des marques est de plus en plus agressive. Jusqu’où voudront-elles aller pour vous garder comme client ? Comment en profiter pour négocier quelques avantages supplémentaires ? Trois coiffeurs livrent leur expérience.

 

 

À CHIFFRE D’AFFAIRES ÉGAL, REMISE ÉGALE

Comment obtenir des privilèges, comment exiger davantage lorsque l’on est un salon indépendant ? Chez certains fournisseurs, le terme de « négociation » n’est plus vraiment approprié. Ils se fondent plutôt sur un principe d’équité : à chiffre d’affaires égal, remise égale ! Sachez toutefois perturber le jeu.



  • Ayez le moins possible de fournisseurs, cela vous permet de jouer sur les volumes d’achat. Vous serez alors un client plus difficile à perdre.
  • Ne vous laissez pas berner par les remises successives que l’on vous accorde ! Les pourcentages ne s’additionnent pas ! Résultat : vous perdez souvent 3 à 4 % au passage.
  • Ne dites jamais à votre représentant combien vous pesez (chiffre d’affaires, nombre de salariés, etc.), il essaiera de négocier la totalité du marché. S’il l’obtient, il ne fera plus forcément d’efforts pour vous séduire. Si les pistes sont brouillées, il sera moins assuré dans sa négociation.
  • Un représentant, aussi aimable soit-il, est avant tout un commercial et son chiffre d’affaires dépend de votre commande.
  • Repérez les points faibles du fournisseur. Cela vous permet de mieux négocier : prix plus élevés que les concurrents, etc.
  • N’oubliez pas de stipuler dans le…

 



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0