Développer son CA : développement durable, un investissement rentable ?

Taille du texte: A A A

La protection de l’environnement et les salons de coiffure ne sont plus incompatibles. L’essor d’initiatives écologiques a fait son chemin auprès des acteurs du métier. Et aujourd’hui, s’afficher comme un salon responsable est devenu une cohérence globale forte pour les clients, les salariés et le chiffre d’affaires. Explications par trois coiffeuses averties.

 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

– Créé en 2009 par des professionnels de la coiffure, le label Développement durable, mon coiffeur s’engage met en lumière les différentes actions réalisées en faveur de la planète. Questionnés sur ce label, les Français sont unanimes, se disant majoritairement prêts à délaisser un salon de coiffure dit « classique » pour un établissement engagé : 60 % contre 50 % en 2015.

– Un salon de coiffure moyen produit environ 36 tonnes de déchets par an. (source : label Développement durable, mon coiffeur s’engage)

– Les cheveux coupés représentent 50 % des déchets jetés par un salon.

– Le commerce équitable « Made in France » est en hausse de 34 %, selon une étude de l’Insee.

– Qui est le plus gros producteur de déchets plastiques en Méditerranée ? La France avec sa production de 4,5 milli…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 2