#Covid-19, confinement allégé, une respiration pour les coiffeurs

Taille du texte: A A A

« Nous ne pouvons pas baisser la garde, a annoncé ce matin le Premier ministre, Jean Castex. Le retour à la normale se fera étape par étape, pour éviter tout risque. Il est prématuré de parler de déconfinement. »

Néanmoins, la baisse des chiffres de la contamination liée à la Covid-19 permet de passer à l’étape suivante.

Dès samedi 28 novembre au matin, les salons de coiffure, à l’instar des autres commerces, pourront rouvrir leurs portes jusqu’à 21h. Il sera possible d’obtenir une dérogation pour travailler le dimanche. Attention, toutes les attestations de déplacement demeurent obligatoires, y compris pour les déplacements professionnels jusqu’au 15 décembre prochain.



Le ministre délégué chargé des PME, Alain Griset, précise les conditions de reprise. Les protections sanitaires sont renforcées. La jauge passe donc, comme nous le disions déjà ici, à 8m 2 par client. Important : ces 8m2 s’entendent bien par client, donc le personnel, le mobilier, les équipements ne comptent pas dans cette jauge. Par exemple, pour un lieu de 80 m2, vous pouvez recevoir 10 personnes, quelles que soient la taille de votre équipe et la surface occupée par vos équipements et mobilier. Si un client vient accompagné de son enfant ou d’une aide pour une personne âgée ou handicapée, il comptera pour une personne.

Dans les salons de coiffure, comme dans tout commerce, la distanciation et les gestes barrière restent de rigueur, et le gel hydroalcoolique sera toujours à disposition des clients. Il faudra renouveler l’air régulièrement par un système de ventilation ou d’aération mécanique. Les clients devront être informés sur la capacité d’accueil du commerce, sur les règles sanitaires en vigueur, et sur l’appli TousAntiCovid. Ceux qui le peuvent devront indiquer un sens circulatoire pour les déplacements dans leur salon.

Le 15 décembre, le confinement sera remplacé par un couvre-feu dès 21h à 7h, sauf les 24 et 31 décembre. À partir du 20 janvier, si tout va bien, lever du confinement et reprise de l’activité pour tous…

Ceux qui ont dû fermer leur commerce jusqu’au 28 novembre pourront bénéficier, selon les pertes, du Fonds de solidarité rénové avec des aides à hauteur de 10 000 euros. Ou de 20% du chiffre d’affaires, limité à 100 000 euros pour ceux qui seront encore fermés en décembre. Vous pourrez en faire la demande dès le 4 décembre sur impots.gouv.fr. Jean Castex a affirmé que ces aides seront rapidement versées.



Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 1