Business : le conjoint collaborateur

Taille du texte: A A A

Nombreux sont les coiffeurs secondés dans leur salon par leur conjoint. La loi Pacte a récemment renforcé le statut de ces derniers. Rachid Belaziz, expert en développement d’entreprise et président fondateur de la société RBMG, vous aide À mieux comprendre les avantages et les inconvénients de ce nouveau statut.

 

 

#01 – LA LOI PACTE VOUS IMPOSE DE DÉCLARER LE STATUT DE VOTRE CONJOINT

VRAI. Toute personne participant à l’activité de son conjoint doit choisir entre 3 statuts : conjoint-collaborateur qui correspond à un statut de travailleur non salarié, conjoint-salarié ou conjoint associé (dans ce cas, le conjoint dispose de parts dans l’entreprise). « Attention, à défaut de déclaration auprès du Registre du commerce et des sociétés ou auprès du répertoire des métiers, l’article 8 de la loi Pacte stipule que le conjoint opte tacitement pour le statut de conjoint salarié », rappelle Rachid.

# 02 – LE STATUT DE CONJOINTCOLLABORATEUR EST ACCESSIBLE À VOTRE CONCUBIN

FAUX. « Les concubins ne peuvent pas bénéficier du statut de conjoint-collaborateur. Il faut…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0