Alima Baz, gérante d’Alyso Coiffure et Beauté, ambassadrice Eugène Perma

Taille du texte: A A A

Si elle a expérimenté à peu près toutes les possibilités qu’offre la coiffure, Alima Baz fonce tête baissée dans son col tricolore. Elle se lance sans cesse de nouveaux défis, avec envie et passion.

 

 

Elle voulait être mécanicienne, un métier à l’époque réservé aux garçons. Ou horlogère. Ou coiffeuse…



Ses parents voyaient les choses autrement, l’encourageant à faire de grandes études. « En cachette, je me suis lancée dans la coiffure et au bout de deux mois de CAP, je leur ai annoncé mon choix. » Pour leur prouver qu’elle ne s’était pas trompée…

 



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0