1 marque, 1 histoire : Leonor Greyl

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Beauté des cheveux, passion de la botanique, désir de naturalité, vision avant-gardiste et une bonne dose d’enthousiasme… Tels sont les piliers fondateurs de la maison familiale Leonor Greyl.

 

Passionnée, enjouée, créative, insatiable et débordante d’énergie, Caroline Greyl, à la tête de la maison Leonor Greyl depuis 2001, connaît sa marque sur le bout des doigts. Et pour cause ! Elle a grandi avec. En 1968, ses parents, Leonor, autodidacte espagnole, mordue de beauté et de santé des cheveux, et Jean-Marie, ingénieur chimiste et féru de plantes et de botanique, ouvrent le premier salon-institut, dédié aux soins naturels à Paris et lancent l’Huile de Germe de Blé, élaborée pour rééquilibrer les cuirs chevelus gras. Dès lors, ils font de la création de soins capillaires naturels leur sacerdoce. Cette mission devient même une histoire de famille. Accompagné de sa fille Caroline, qui donnera le nom de l’Huile de Magnolia en 1971, clin d’œil à son idole Claude François, le couple fonctionne à l’intuition. Bien avant la déferlante bio ! Résultats ? Leurs produits avant-gardistes séduisent et deviennent best-sellers.

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0