Un salon qui s’adresse directement aux consommatrices et répond à leurs désirs

Taille du texte: A A A

Quand on parle de salon idéal à Jean-Claude Aubry, coiffeur et PDG du groupe Jean-Claude Aubry, en évoquant l’espace Shopping qu’il propose, il corrige tout de suite. « C’est une des approches du salon idéal. »

Autrefois appelé Kiosk à coiffure, le concept a muté en février dernier pour laisser plus de place à l’espace shopping. Mais il reste le même, idéal pour la cliente qui sait d’entrée à combien se montera sa fiche. « L’idée maîtresse reste la même : il s’agit de s’adresser aux consommatrices qui cherchent les bons plans, les idées malignes, sur Internet par exemple. »

Le plus du Shopping est son espace de vente. « Nous avons développé un espace de vente avec des produits professionnels à des prix défiant ceux d’Internet, et à côté nous avons l’atelier coiffure, avec trois bacs à shampooing et grâce auxquels les clientes peuvent tester les produits en vente et recevoir des conseils d’utilisation. »

L’objectif de performance réside dans la revente produit. Les salons font habituellement 12 % de CA en revente. Le shopping bat des records, avec des pointes à plus de 20 %. « Nous avons pour un mois un chiffre d’affaires de 100 000 euros, dont 80 % sont réalisés par la revente produits », explique Jean-Claude Aubry.

Le coiffeur tempère toutefois ce succès en insistant sur la bonne situation de cette nouvelle boutique dans Toulouse. « Nous sommes à côté d’une parapharmacie qui fait 3 000 tickets par jour quand on en fait 300. »

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0