Problèmes de recrutement : y a-t-il urgence à augmenter les salaires ? # 3

Taille du texte: A A A

Vous estimez, pour 90% d’entre vous, ne pas être payé à la hauteur de votre travail. Si la coiffure a toujours été un métier de passion, cette profession perd aujourd’hui de sa valeur aux yeux de ceux qui ont choisi cette voie. Pour essayer de comprendre ce phénomène, nous vous avons donné la parole via un sondage

« Beaucoup de mes amies qui ont plus de vingt ans d’expérience sont contraintes d’arrêter la coiffure car personne ne leur propose plus de 1 300€ de salaire. Je touche 1 524€ par mois en faisant 50h/semaine et avec deux semaines de congé par an depuis dix ans ».

“J’adore mon métier, c’ était mon rêve de petite fille, aujourd’hui j’en suis dégoûtée.’ “Le problème n’est pas le patron mais les charges !”

Extraites du sondage, ces réponses sont à la fois personnelles et représentatives de l’état d’esprit d’une grande majorité des coiffeurs.

Inscrivez-vous pour lire Biblond !

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0