Portrait : Thierry Bordenave

Taille du texte: A A A

À l’occasion de la sortie de son livre, Les Hommes ont la Classe, Thierry Bordenave retrace son parcours. Rencontre avec l’un des chefs de file de la coiffure masculine, un homme bien ancré dans son époque.

 

 

Depuis cinq ans, Thierry est omniprésent sur la scène masculine. Et pour cause ! Ses Gentlemen Stores connaissent un succès retentissant, avec six adresses (Pau, Anglet, Dax, Jurançon, Paris et Tarbes) et bientôt une nouvelle dans le quartier Montparnasse.



En parallèle, il forme chaque année 400 barbiers, assure la DA de Défi pour Homme, trouve même le temps de lancer une marque de produits naturels avec Christophe-Nicolas Biot (Hom’), et de sortir un livre dans lequel il réunit 50 clichés artistiques autour des barbus. Cet ouvrage est aussi l’occasion de raconter son parcours atypique à l’écrivaine Catherine Nerson. Fils de coiffeur pour homme, il grandit dans le salon familial du Béarn et, à 16 ans, il se lance à son tour. Féru de rugby, il travaille ensuite auprès de l’oncle de son entraîneur, partageant son temps entre ses deux passions. Dans ce salon de centre commercial, il devient manager à 23 ans, puis il en achète des parts. À 29 ans, il saisit l’opportunité de racheter l’affaire, puis une deuxième, une troisième… L’heure n’est pas encore à la coiffure masculine mais il s’y aventure quand même. Président de l’association d’une galerie marchande à Toulouse, il ouvre aussi un french coffee shop. Un café ? Oui ! « Je n’ai jamais su dire non. Quand mon comptable m’a proposé de m’associer avec lui dans la pêche industrielle en Afrique, j’ai accepté aussi… » Le café est un échec. « Je m’étais éloigné de mon métier. Je faisais des choses qui ne me ressemblaient pas ! Après une thérapie, mon corps a tiré la sonnette d’alarme, j’ai fait un AVC. » C’est alors qu’il décide de se recentrer sur son plaisir. C’est aussi à ce moment-là que Michel Gomez organise le Barber’s Meeting. Un déclencheur ! « J’ai gardé une seule de mes affaires et j’ai remis le barber shop au goût du jour et là…



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0