Portrait : Sébastien Boyer

Taille du texte: A A A

 

La passion de la coiffure, Sébastien l’a reçue en héritage. Son arrière-grandpère était déjà du métier, ses parents se sont rencontrés à l’école de coiffure et son père est formateur pour Sebastian et Wella. Poussé par sa mère qui a dû interrompre sa carrière pour cause d’allergies, il passe toutefois le bac avant de se lancer dans un CAP dans le groupe Figure Libre auprès d’Olivier Dufresne à Bordeaux puis dans un BP avec Frédéric Kazan. De retour au sein du groupe Figure Libre, il commence à travailler pour Saco pour devenir formateur…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0