Portrait : Julien Tur, cofondateur de Tao Education

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

En mêlant ses trois passions – la coiffure, la pédagogie et le développement personnel –, ce disciple de l’école anglo-saxonne porte un regard différent sur la profession. Pour l’élever toujours plus haut.

Après la seconde, Julien a une intuition : il doit se lancer dans la coiffure. CAP et BP en poche, il découvre les techniques « sassooniennes » dans un grand salon lyonnais. Une révélation ! Poussé par ses affinités, il intègre, en 2011, une compagnie londonienne qui vient d’installer son premier salon-académie français à Bordeaux. Pendant deux ans, il vit « coiffure » à temps complet pour atteindre son objectif : devenir formateur coupe. Quand il ne travaille pas, il suit des formations et visualise des DVD et tutos. « J’ai eu la chance d’être envoyé à la maison-mère à Londres, quinze jours par an. Le fait d’être au coeur de cette culture anglo-saxonne m’a permis d’atteindre le niveau que je visais. » Mais qu’est-ce qui le fascine tant dans l’éducation ? « Voir évoluer les autres, leur donner des clés, partager… La transmission est une deuxième passion pour moi. » Après avoir intégré l’équipe artistique, il acquiert…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0