Olaplex : la marque la plus suivie sur Instagram et TikTok à la conquête du marché français

Taille du texte: A A A

Née en 2014 dans un garage en Californie à Santa-Barbara, entre deux planches de surf et du matériel de laboratoire, la marque indépendante Olaplex connait un succès fulgurant, dans un premier temps auprès des professionnels et désormais auprès des consommatrices. Et pour cause ! Le défi relevé ? Sa technologie (Bond Building Technology), exclusive, scientifiquement prouvée et multibrevetée (au total Olaplex détient 100 brevets internationaux) repose sur un ingrédient, une molécule sans huile ni silicone, qui agit en profondeur dans les cheveux pour réparer les ponts rompus dans la fibre capillaire de manière permanente et pour protéger contre d’autres dommages au niveau moléculaire.

Les résultats sont spectaculaires !

Les cheveux retrouvent leur santé et leur brillance dès la première utilisation. La prouesse n’a échappé à personne. Aujourd’hui, la marque compte 280 K coiffeurs pro dans les communautés sur les réseaux sociaux, plus de 100 ambassadeurs dans le monde. En seulement 8 ans, Olaplex a conquis la planète puisque, parmi la gamme de 8 produits, le N°3, Hair Perfector, un traitement hebdomadaire à faire à la maison, est vendu toutes les 5 secondes dans le monde. Notez aussi qu’Olaplex est la marque de soins capillaires la plus recherchée sur Google, la plus suivie sur Instagram et la plus regardée sur TikTok.

Bonne nouvelle ! Aujourd’hui, la marque californienne souhaite se déployer en France, appuyée par son ambassadeur, le fondateur du studio Thomas Tuccinardi.

« La marque est déjà bien implantée en France, notamment grâce aux réseaux sociaux. Mais nous sommes passés à la vitesse supérieure en organisant récemment un événement à Paris. L’Europe est un marché difficile dans la cosmétique. Toutefois Olaplex séduit largement » note l’expert coloriste de 28 ans, qui communique auprès de sa communauté engagée sur Instagram soit 93 K d’abonnés. Mais comment a-t-il lui-même découvert ce nouveau protocole qui permet de moins sensibiliser le cheveu lors d’une décoloration par exemple ? « Cela fait 6 ans que je travaille avec. Je l’avais découvert par des coiffeurs américains que je suis sur les réseaux sociaux. J’ai toujours été inspiré par les USA et leur savoir-faire. J’y vais aussi régulièrement pour me former aux techniques américaines. J’ai tout de suite été bluffé par les résultats. Les produits réparent intensément les cheveux. C’est toute la force d’Olaplex ! Je l’utilise dans toutes mes techniques – décoloration, coloration, lissage, soin profond. Mélangée à tous types de produits, elle permet de faire durer la couleur, réduire la casse, éclaircir d’avantage si on le souhaite… »

Et comment explique-t-il un tel engouement ?

« Dans un premier temps, il y a eu la tendance aux balayages ou à la décoloration que l’on pousse pour éclaircir. Puis, nous sommes dans une nouvelle ère pour le haircare. Les consommateurs ont envie de prendre soin de leur chevelure » précise-t-il.



Sa mission en tant qu’ambassadeur ?

« On nous appelle Official Advocate. Je vais participer aux événements en France, faire de shows. Récemment, j’ai participé aux journées presse de Sephora pour promouvoir la marque et montrer les résultats. Je suis aussi porte-parole sur les réseaux sociaux sur lesquels je poste des avant/après en utilisant Olaplex. Je reçois aussi les nouveaux produits en amont pour les tester. Aujourd’hui, nous lançons le shampoing éclaircissant N°4C, qui permet de nettoyer en profondeur et d’éliminer tous les résidus. Cela va devenir un incontournable ! »

Son parcours ?

Originaire de l’Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, Thomas Tuccinardi a fait son alternance à Avignon avant de partir à Lyon pour développer son côté technicien. Après une expérience de 2 ans à San Francisco, il a créé son propre balayage Signature, une marque déposée, qui fait fureur. De retour en France, il se lance en tant qu’indépendant. Face au succès de son balayage Signature, notamment via les réseaux sociaux, il a ouvert à l’automne dernier son salon à Lyon. « Nous sommes sur un positionnement haut de gamme, privé, à l’étage. J’ai très peu de clientes par jour car ce sont souvent des grandes transformations avec des factures s’élevant entre 500 et 700 euros. » La demande est si grande que l’équipe compte désormais 5 coiffeurs. « Nous recrutons 2 nouvelles personnes. J’ai également 2 personnes qui gèrent la communication, l’eshop – nous vendons 7 ou 8 marques dont Olaplex à travers la France – et une rédactrice qui s’occupe du blog. » Plus rien n’arrête le jeune entrepreneur. Aujourd’hui, il lance sa formation – pour découvrir le planning, rendez-vous sur le site www.thomastuccinardi.com.

Autre grand projet ? L’ouverture d’un salon à Paris début 2023.

En attendant, l’expert coloriste fait pour Biblond son petit décryptage des tendances pour l’été. « Il y a un grand retour du balayage avec un effet plus naturel sur les racines, « shadow roots ». De manière générale, c’est un grand retour du naturel avec des cheveux bouclés ou ondulés ou des effets de contouring pour illuminer l’avant du visage, l’arrière plus naturel. »



Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0