L’avenir de la profession : les bons points de la réforme des retraites pour les coiffeurs

Biblond 81
Bernard Stalter au chevet du salon L’Echevelu(e), place d’Aligre à Paris, le 19 décembre, en présence de la secrétaire d’État, Agnès Pannier-Runacher.
Bernard Stalter au chevet du salon L’Echevelu(e), place d’Aligre à Paris, le 19 décembre, en présence de la secrétaire d’État, Agnès Pannier-Runacher.
Taille du texte: A A A

Après le mouvement des gilets jaunes, les coiffeurs ont dû affronter en décembre les grèves et manifestations. Résultat : des trésoreries et des chiffres d’affaires plombés. Un climat plus qu’inquiétant pour Bernard Stalter, président de l’Unec, qui voit pourtant dans la réforme des retraites cinq avancées majeures pour les artisans.

 

Bernard Stalter au chevet du salon L’Echevelu(e), place d’Aligre à Paris, le 19 décembre, en présence de la secrétaire d’État, Agnès Pannier-Runacher.

#01 – UNE RETRAITE GARANTIE

« Avec la réforme proposée par le gouvernement, les coiffeurs vont pouvoir disposer de la garantie d’une retraite de 1 000 euros. C’est une victoire énorme pour les artisans car il existe aujourd’hui en France des dizaines de chefs d’entreprise qui…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0