La coloration : un danger pour les utilisateurs comme pour les coiffeurs

Taille du texte: A A A

La coloration est un des gestes de beauté les plus répandus. En effet, près de 60% des femmes de plus de 18 ans y ont recours. Pourtant, elle n’est pas sans risque pour la santé de ces dames et de la vôtre chers coiffeurs !

 Le débat est  encore une fois relevé avec le dernier exemple en date d’une jeune femme qui a déclaré une allergie impressionnante à sa coloration. Ghizlane Hani, jeune habitante de la ville de Bethoncourt, après s’être appliqué une coloration à domicile, a pour la première fois déclaré une très forte réaction allergique. Réaction qui lui a provoqué des œdèmes sur l’intégralité du visage, allant  jusqu’à l’empêcher d’ouvrir les yeux !

Ce nouveau scandale nous amène à nous questionner sur les composants de ces produits.

 

Les colorations seraient-elles être dangereuses ?

Revenons alors sur les dangers de la coloration, notamment pour les coiffeurs qui appliquent celles-ci dans leur salon de coiffure. Il est évident qu’inhaler ces produits à longueur de temps a forcément des effets néfastes !

Eve Briat, Maître Artisan et créatrice du salon Eve on Air s’est penchée sur les produits qu’elle utilisait au quotidien afin d’en savoir un peu plus. Elle a écrit une tribune spéciale sur le sujet. Nous l’avons contacté afin d’en apprendre un peu plus.

Qu’est-ce-qui vous a fait vous pencher sur la composition des colorations que vous utilisiez ?

Le déclic s’est fait quand j’ai eu à ma disposition des colorations sans ammoniaque. Tout d’abord, je me suis demandé comment la couleur pouvait être d’aussi bonne qualité si elle contenait moins de produits chimiques ? Il y avait forcément des ingrédients pour remplacer ces composants. Et selon mes recherches, ces composants de substituions ne sont pas pour autant moins nocifs !

Quels types de colorations utilisez-vous ?

Je travaille principalement avec des colorations végétales, mais j’utilise également des colorations dites chimiques pour les clientes qui le souhaitent. Je ne cache rien à mes clientes. Je leur propose toutes les possibilités. Elles font leur choix en connaissance de causes. Et si je dois appliquer des colorations que je considère comme dangereuses pour ma santé, alors je mets un masque à gaz.

Que pensez-vous des problèmes de réactions allergiques des utilisatrices de coloration à domicile ?

Tout d’abord, il est bien que ces personnes en parlent car malheureusement très peu le font. Il y a bien plus d’affaires similaires que l’on veut bien l’entendre. Ensuite, le problème est toujours le même, les marques concernées se défendent en expliquant que l’utilisatrice n’a pas du respecter correctement les règles d’utilisation du produit comme par exemple sa conservation ou son application.

Pour plus de détails découvrez la Tribune D’Eve Briat (lien PDF)

 

Le Sans Ammoniaque : plus performant, mais plus nocif pourtant ?

La molécule utilisée pour remplacer l’ammoniaque est l’Aminoethanol (MEA). Cette molécule, ouvre moins bien le cheveu que l’ammoniaque.

Alors comment ces couleurs sans ammoniaque tiendraient-elles aussi bien voire mieux et apporteraient-elles plus de brillance aux cheveux que les colorations avec ammoniaque ?

Le secret de la tenue des couleurs sans ammoniaque est, nous révèle Eve Briat dans sa Tribune, l’abus de colorants hautement allergisants qui viennent contrebalancer le manque d’efficacité du MEA. « Les 3 P que redoutent les allergologues : phénols, para‐aminophénols, paratoluylène diamine, sont donc de plus en plus présents dans les colorations capillaires actuelle ». Ces molécules sont présentes en dose bien plus importante dans les colorations sans ammoniaque ce qui augmente le risque d’allergies cutanées.

Pour ce qui est de l’apport de brillance de ses couleurs, il s’agirait en fait d’un ajout d’huile dans la coloration. Une petite astuce qui fait la différence.

Et vous privilégiez vous les colorations avec ou sans ammoniaque ?

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0