Jacques Seban et ses coiffeurs testeurs

Taille du texte: A A A

Qualité et longévité. Telle est la devise de la société Jacques Seban, producteur et distributeur exclusif de grandes marques. Pour répondre à cette double exigence, les nouveautés glanées dans le monde entier sont testées par des coiffeurs. « J’arrive dans les salons comme le Père Noël, les bras chargés de produits !, raconte Gérard Chabert, directeur général de Jacques Seban. Je travaille avec une vingtaine de coiffeurs réguliers sur Marseille, une dizaine sur Paris et je fais également tester au sein des écoles de coiffure. » Si, depuis trente-cinq ans, l’oeil de Gérard Chabert sait reconnaître un bon produit, ces tests faits par des coiffeurs sont essentiels. « J’ai besoin de l’avis des professionnels. Il n’y a qu’eux qui puissent me dire ce que donne un produit à l’usage. Si une brosse est trop lourde, un sèche-cheveux trop chaud… »

Tout ce que Gérard Chabert demande à ses coiffeurs testeurs ? « L’honnêteté et le courage de me dire que ce n’est pas bon. » Pour cela, ils remplissent une fiche sur le produit qu’ils ont essayé. Et selon les résultats, le produit sera commercialisé… ou pas. « Je ne vais sûrement pas commercialiser un produit qui ne leur conviendrait pas : ce sont les coiffeurs les destinataires finaux ! » Mais il n’y a pas que la qualité qui est testée. Quand un article, malgré sa qualité, est trop cher selon les coiffeurs, il ne sera pas forcément sélectionné. Dernier produit qui a passé le test ? Les ciseaux de Matsuzaki, vendus en ce début mars entre 130 et 180 euros la paire. Combinant excellence de la marque, prix abordables et expérience des coiffeurs !

Anne-Claire Genthialon

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0