Formation : le visio-learning, l’avenir de l’éducation ?

Taille du texte: A A A

La pandémie de Covid-19 aurait pu laisser toute une corporation sur le carreau…
C’était sans compter sur la pugnacité d’une armée de formateurs. Ensemble, ils ont profité du confinement pour se réinventer en créant une éducation nouvelle, à distance.

 

 

« Il y aura eu un avant et un après. Le 14 mars 2020 marque un tournant pour la profession », insiste Stéphane Amaru. À la tête de son entreprise de
formation, cet hyperactif a vu le moment où il devrait attendre le mois de septembre pour pouvoir exercer son métier. « Il a fallu trouver une porte
de sortie. Car même avec une reprise d’activité, la formation serait passée au second plan. » C’est toute une armée de formateurs qui s’est alors mobilisée pour appuyer le financement de la formation à distance, regroupés sous CutMeGo, première communauté d’organismes de formation, dont Erik Dumon, via Educattitude, est le médiateur auprès des financements publics et le garant « qualité » concernant la future norme Qualiopi exigée par le gouvernement.





À l’origine de cet élan de solidarité, Éric Léturgie, président de la Fédération des centres de formations et des formateurs de la coiffure (FFACE) a largement contribué à inventer l’éducation de demain.

« Dès le lendemain du confinement, j’ai décidé ……….

 

 

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0