Fabrice Cornillon, salon Germain coiffure

Taille du texte: A A A

À la tête du salon familial à Auxerre, Fabrice Cornillon a largement contribué à la revalorisation de la coiffure masculine, bien avant la tendance barber. Rencontre avec un chef de file, exemplaire pour la jeune génération.

 

 

Humble… Fabrice Cornillon l’est assurément. Ce fils de coiffeur a largement oeuvré à redorer le blason de la coiffure masculine. Bien avant la tendance du barber, ce passionné a contracté, très tôt, « le virus » comme il le dit lui-même.

 



« D’après ma famille, c’est à 6 ans que j’ai décrété que je serais coiffeur. Je passais mon temps dans le salon familial, j’ai toujours baigné dans cet univers. » En 1992, à 17 ans, il commence son apprentissage auprès de son père avec une idée en tête : défendre les valeurs de la coupe homme…

 



 

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0