Fabienne Rioual « L’électron libre »

Taille du texte: A A A

Fabienne Rioual est une enfant de la balle. Fille de coiffeurs, elle grandit dans le salon familial à Nantes avant de se lancer à son tour dans l’apprentissage du métier. Entre deux passages à Londres (elle a travaillé avec l’équipe de Vidal Sassoon), cette coiffeuse-coloriste multiplie les expériences : saisons en salon à Megève ou La Baule, location de fauteuil dans la ville créative de Brighton, travail auprès de Claude Maxime, Alain Divert, Massato ou John Nollet à Paris, studios et défilés… Aujourd’hui indépendante, elle oscille entre salon et studio.

« Toutes mes expériences passées ont fait de moi ce que je suis. La confiance s’acquiert au fil des années. J’ai trente ans de métier et j’ai envie d’affirmer toujours plus ma personnalité. »

Le style de cette artiste dynamique et enjouée ?

« J’imagine une femme à l’allure naturelle, mais qui aime les belles choses, raffinée mais pas trop sophistiquée, active mais douce. Ma clientèle, homme ou femme, est très exigeante, jamais “bling bling”. Par exemple, je pratique beaucoup de balayages très fondus pour un rendu le plus naturel possible. »

La presse, les réseaux sociaux, la musique, les voyages. Tout cela m’inspire. Bien sûr, il y a les peignes, les ciseaux et les brosses. Mais la main du coiffeur ne se remplace pas. L’essentiel est là. Pour les attaches, je me fournis chez Efalock. Elles sont très classiques, mais elles se mettent au service de la créativité. Je travaille avec une esthéticienne. On est une petite équipe et on crée dans l’échange.

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0