Biocoiff’ et la coloration végétale

Taille du texte: A A A

Non, il ne faut pas souffrir pour être belle ! Fondée par le coiffeur Charley Assoun, développée par son fils Simon, la marque de coloration végétale Biocoiff’ a vu le jour à Paris en 2005 dans un réflexe de santé.

La bonne idée ? Colorer les clientes avec des pigments végétaux. Très vite, elle fait voler en éclat tous les préjugés qui entouraient la coloration sans chimie. Pourquoi les clientes devraient-elles abandonner tous leurs idéaux quand elles poussent la porte d’un salon de coiffure ?

Très vite, la démarche écoresponsable de Biocoiff’ séduit. Si bien qu’aujourd’hui elle compte toute une gamme de produits pro, une boutique en ligne, un centre de formation, 16 adresses en France dont 8 à Paris avec des prestations à prix abordables et une offre de « box » à faire chez soi pour celles qui vivent dans les « déserts végétaux » (les régions où la coloration végétale est absente). 

Démocratiser le végétal

Le leitmotiv ? Démocratiser le végétal. Actrice d’une véritable « rébiolution », la marque reste fidèle à son ADN, promouvoir une beauté éthique. Non contente d’offrir des colorations 100 % végétales et d’utiliser des plantes issues de la culture ayurvédique, elle noue de partenariats pour respecter au mieux l’environnement et la santé de la cliente.



Les charlottes et les capsules de café sont en amidon de maïs, les gants en nitrile biodégradable, les lingettes et mouchoirs en fibre de bambou et les packagings recyclables. Engagée dans la défense des animaux auprès de la Peta et contre la déforestation avec l’association Cœur de Forêt, elle prône la slow life, proposant, entre autres, à ses clientes une séance de méditation audio-guidée élaborée par le maître yogi Mika de Brito.

 Côté technique, chaque mélange est personnalisé, issu d’un diagnostic, avec un panel de couleur infini et revalorisant le métier de coloriste. Forte de ce succès, Biocoiff’ prévoit encore, cette année, de nouvelles implantations dans les grandes villes de France mais aussi à l’international. 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0