Au Creux de la coiffure : les arrêts maladie

Taille du texte: A A A

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur le montant des dus en cas d’arrêt maladie… Je vais essayer de vous expliquer de façon concrète et compréhensible ce qui se passe financièrement lors de l’arrêt…

 

 

1. Indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS)

Pour en bénéficier, il faut :

> Soit avoir travaillé au moins 200 heures pendant les 3 mois civils précédant l’arrêt ou à défaut pendant 90 jours ;

> Soit avoir cotisé au moins 1 015 fois le SMIC horaire pendant les 6 mois précédant l’arrêt.

2. Combien va me verser la sécurité sociale ?

Pour vous indemniser, la CPAM va demander à l’employeur vos 3 derniers salaires bruts précédant l’arrêt. Puis, après addition de ces 3 montants, le résultat sera divisé par 91,25. Pourquoi 91,25 ? C’est là qu’intervient une certaine logique de la sécu qui diffère de celle du monde du travail ! 365 jours par an (jours calendaires et non jours de travail)/4 (4 trimestres par an) = 91,25.

Donc pour eux, le montant additionné de vos 3 derniers salaires bruts, divisé par 91,25 donnera le montant d’une journée, puis ce montant sera divisé par 2 puisque la sécu ne paye qu’à hauteur de 50 %.
Mais comme nous parlions de salaire brut, vous comprendrez bien que les impôts vont quand même vous prélever une partie ! Soit 6,20 % pour la CSG et 0,50 % pour la CRDS.

CAS PARTICULIER : Si l’arrêt de travail de travail se prolonge au-delà de 30 jours et si l’assuré a au moins 3 enfants à charges, le montant…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0