L’Appartement Hair Boudoir, le salon de coiffure de Tiffany Kaljic

Taille du texte: A A A

Après avoir installé avec succès deux salons à Cannes, Tiffany Kaljic a quitté la France pour poursuivre ses rêves à New York. Dix ans plus tard, son salon L’Appartement Hair Boudoir est devenu un favori pour l’élite de la ville.

 

Tiffany Kaljic a toujours été ambitieuse. Lorsqu’à 17 ans elle décide de venir à Cannes de sa ville natale de Bandol, son objectif est de devenir coiffeuse. Mais au lieu de suivre un parcours classique passant par un apprentissage, elle entre dans le meilleur salon de Cannes pour proposer de faire le shampooing gratuitement. « Je voulais apprendre mon travail rapidement avec des personnes qualifiées », dit-elle. Deux mois plus tard, le salon lui propose de la confirmer et de la salarier. Mais elle choisit de se rendre à Paris pour parfaire son art aux côtés des meilleurs. Elle revient à Cannes à la fin des années 1980, et ouvre deux salons de coiffure très prisés sur la Croisette, où elle coiffe de nombreuses célébrités pour le Festival de Cannes. Mais cela ne lui suffit pas, elle rêve de traverser l’Atlantique pour New York.

Tiffany est arrivée à New York, il y a dix ans, pour intégrer l’équipe de Frédéric Fekkai. Elle a choisi cette ville pour travailler dans l’univers du prestige. En décembre 2012, elle ouvre son propre salon, L’Appartement Hair Boudoir, qui s’est rapidement fait connaître et a maintenant une clientèle très fidèle, bien que le lieu reste un secret bien gardé. En effet, le salon se trouve au septième étage d’un immeuble près de l’intersection de la 57e Rue et de la 5e Avenue, proche du célèbre grand magasin Bergdorf Goodman, et le seul signe visible au niveau de la rue est son nom sur la liste des locataires.

Heureusement, le lieu vaut le détour et est chargé d’histoire : il fut le premier atelier de Coco Chanel à New York puis une boutique de la bijouterie Tiffany & Co. C’est donc tout naturellement que Tiffany et son mari, Neno, continuent la tradition du luxe dans ce lieu prédestiné. Fidèle à son nom, le salon a l’air d’un appartement sophistiqué ou d’un boudoir, avec des meubles élégants et un décor très parisien qui plaît aux New-Yorkais. Passionnée d’art, Tiffany soutient les jeunes artistes émergents en affichant leurs peintures sur les murs du salon.
« Beaucoup de personnes travaillent ici, avec chacun sa spécialité : des coloristes, des coiffeurs, des gens spécialisés dans les ombrés et dans les différents balayages. C’est l’une des clés du succès de L’Appartement », dit-elle à propos de sa philosophie d’entreprise.
En plus, Tiffany et Neno vont bientôt lancer une gamme d’accessoires pour cheveux sous la marque Le Boudoir 57. Et même si elle a déjà trouvé le succès à New York, elle se souvient toujours du conseil que Frédéric Fekkai lui a donné à son arrivée : « Tiffany, ici à New York, la limite est le ciel. Si vous êtes cohérente, disciplinée et persévérante, vous y arriverez. »

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 2