Le lien entre calvitie et cancer de la prostate confirmé

Taille du texte: A A A

Ça pourrait paraître quelque peu tiré par les cheveux, mais il existe bien un lien entre la calvitie et le risque de cancer de la prostate.

On apprend en effet aujourd’hui que la calvitie est associée à un risque accru de cancer de la prostate, c’est du moins ce qu’il ressort d’une large étude américaine parue dans le Journal of Clinical Oncology.

Concrètement, une équipe du National Cancer Institute aux Etats-Unis a réalisé une étude de cohorte auprès de 39 070 hommes. Il est à noter que les participants ont été sélectionnés en raison de leur calvitie. Au cours du suivi, c’est 1 138 cancers de la prostate qui se sont déclarés, dont la moitié étaient agressifs (croissance rapide de la tumeur et mauvais pronostic). Il en découle alors que les hommes qui présentent une calvitie en haut du front et un début de tonsure ont un risque accru de 40 % de développer une forme agressive de cancer de la prostate par rapport à ceux ne souffrant pas de chute de cheveux. Voilà ce que l’étude conclut.

C’est ici le versant américain de l’affaire. Sachez que dans l’Hexagone aussi les médecins s’interrogent quant au lien entre alopécie et cancer. Et il a été mis en évidence que le cuir chevelu partage avec la prostate une réelle similarité : la sensibilité aux androgènes, c’est-à-dire aux hormones mâles dont la testostérone.

À ce propos, le Pr Nicolas Thiounn, urologue à l’Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) confie : « La testostérone joue un rôle déterminant dans la prostate, et notamment dans le cancer de la prostate. Je ne suis donc pas surpris de cette information sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs années. »

On comprend alors que la calvitie ne s’avère pas un problème d’ordre purement esthétique. Tout l’intérêt réside en ce sens qu’en comprenant mieux ces liens une sensibilisation efficace peut alors être mise en place. Une sensibilisation à laquelle les coiffeurs peuvent, bien entendu, être invités à participer.

Il convient d’ailleurs de rappeler que d’ici moins de deux semaines va débuter la troisième édition de l’opération Movember. La volonté est justement de sensibiliser aux maladies masculines. Et Biblond participe à l’événement. Alors, n’hésitez pas à intégrer la team Biblond en cliquant ici. L’objectif ? Fédérer les barbiers et les coiffeurs afin qu’ils puissent à leur tour sensibiliser leurs clients aux maladies masculines.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0