1 marque, 1 histoire : Ikosoft

Taille du texte: A A A

Précurseur dans la conception de solutions digitales, sans cesse optimisées, l’entreprise familiale Ikosoft met tout en oeuvre pour améliorer le quotidien des professionnels de la beauté.

 

 

Né après avoir remporté un appel d’offre soumis par L’Oréal pour remplacer son logiciel de l’époque, Ikosoft a su se démarquer face à des concurrents de taille dont IBM. Précurseur dans l’outil de gestion tout-en-un avec son logiciel Merlin, la société, fondée en 1993 par Jean-Claude et Sylvie Brosset est restée une entreprise familiale.



 

Aujourd’hui, la deuxième génération occupe des postes clés. Morgane Permin Brosset est directrice marketing tandis que ses frères Frédéric et Patrick sont respectivement directeur de projet et directeur du développement. Forte d’une expérience de plus de vingt-huit ans, Ikosoft touche pas moins de 36 millions de consommateurs à travers ses 21 000 clients dans le monde. Leur tour de force ? Offrir des solutions à 360° aux professionnels de la beauté.

 

 

40 % DU CA EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Pour rester toujours à la pointe de la technologie, l’entreprise n’hésite pas à réinvestir 40 % de son CA en recherche et développement. Une équipe de quinze ingénieurs est à l’oeuvre pour sans cesse optimiser l’offre.
Le pilier de son activité ? Le logiciel tout-en-un Merlin décliné en plusieurs versions plus ou moins sophistiquées, disponible en cloud, full web et en local, qui peut être couplé à l’appli Nomad consultable partout sur Smartphone. Ainsi, l’entreprise répond à toutes les demandes, du petit salon au grand groupe. Côté B to C, les offres sont multiples….


  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0