Salon de coiffure : prendre rendez-vous en un clic

Taille du texte: A A A

Aujourd’hui, sur internet, on peut tout faire ou presque : remplir sa déclaration d’impôts, son frigo… et même prendre rendez-vous chez le coiffeur grâce à des logiciels de réservation. Bon plan ?

Dimanche. 20 h 30. Sophie veut prendre rendez-vous chez Jean-Philippe son coiffeur. Grâce à Internet, c’est possible. L’avantage numéro 1 de la prise de rendez-vous en ligne, « c’est que le client n’est plus bloqué par les horaires d’ouverture du salon », note Victor Mendras, fondateur d’espacerendez-vous.com. Réserver un créneau sur un site « correspond à une vraie demande, les consommateurs souhaitent être autonomes », ajoute Marie-Eva Gatuingt, chargée de communication marketing pour clicrdv.com. Cela veut dire prendre rendez-vous où on veut, quand on veut, sans perdre de temps au téléphone. Le coiffeur lui n’est plus sans cesse dérangé. « Je suis concentré à 100 % sur mes clients et non pas à “faire” la secrétaire », se réjouit Thuan Bounlay, responsable de Lounge Coiffure ô Masculin.

PLUS CLAIR

Finis les agendas papier avec les noms des clients écrits en pattes de mouche, les numéros de téléphone à moitié effacés et les ratures. « Un planning numérique, c’est bien plus clair aussi en termes de temps de prestation », note Victor Mendras. Si shampooing + coupe + brushing = 45 minutes, le créneau est bien bloqué. Pas de surprises, « tout est paramétré en amont avec le pro », poursuit Marie- Eva Gatuingt.

TROP RIGIDE ?

Le hic, c’est le temps « off ». « Quand une cliente fait une couleur, il y a un moment où elle se retrouve seule et où le coiffeur peut s’occuper de quelqu’un d’autre, ça les logiciels ne le prennent pas encore en compte », reconnaît Victor Mendras. C’est pourquoi le concept a encore du mal à exploser dans la coiffure, contrairement à l’esthétique.

« C’est une difficulté », constate aussi Thuan Bounlay. Mais ce coiffeur, dont 80 % de la clientèle fonctionne avec la prise de rendez-vous en ligne, arrive à compenser : « On espère qu’à ce moment-là un client sans rendez-vous poussera la porte, ce qui arrive souvent. »

BASE MARKETING

Dans la série avantage, il y a l’amélioration de la gestion du temps. « Utiliser un logiciel permet de voir quelles sont ses heures creuses, quelles prestations marchent le mieux… », détaille Victor Mendras. Des informations qui peuvent s’avérer utiles. Par exemple si c’est creux le mercredi matin, « pourquoi ne pas proposer des promos de 10% à ce moment-là », conseille-t-il.

MOINS DE « LAPINS »

Avec la prise de rendez-vous en ligne, l’engagement du client est souvent plus important. D’abord parce qu’il choisit librement son créneau horaire. Et puis, « ce qui séduit
les pros comme les consommateurs, c’est le rappel de rendez-vous par SMS. Le taux d’absentéisme est réduit par cinq ! », assure Marie Eva Gatuingt. L’annulation aussi est facilitée fait remarquer Victor Mendras : « Si le salon est fermé au moment où le client veut annuler, ce dernier a tendance à se décourager. » En plus, sur Internet, il n’a même pas besoin de se justifier.

QUELQUES ADRESSES

www.espacerendezvous.com
www.clicrdv.com
www.solution-rendez-vous.com
www.untempschoisi.com
Prix abonnement : à partir de 29 euros par mois

L’AVIS DE KEVIN JACOTOT

Je travaille dans un salon sans rendez-vous. Donc, pour le coup, je ne suis pas touché par ce système en ligne. Mais je serais ravi de retourner au système de prise de RDV. Et même si les logiciels ne sont pas toujours vraiment adaptés à la réalité du timing des services, c’est un bon indicateur temps pour sa gestion au quotidien.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0